Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Keskejévu

Roman no densetsu : Episode 5 : "Le tourisme, on verra plus tard".

7 Septembre 2014 , Rédigé par Romain Publié dans #Voyages

De retour alors qu'une nouvelle semaine s'achève. Vous aurez sans doute déduit du temps que j'ai mis à mettre à jour mon récit que, mis à part le travail habituel à l'école de Trident, il ne s'est pas encore passé grand-chose ces derniers jours.
Voici donc un résumé qui sera à nouveau parsemé d’anecdotes.
(Alors, un opening, un opening... Pourtant, c'est pas les animés qui se passent dans un cadre étudiant qui manquent... Bon, va pour celui-ci, alors, qui correspondra peut-être à l'ambiance assez calme de la semaine... Mouais, bon, pas tant que ça, mais ça passe :P).

Mercredi 3

Allez, on va dire que c'était un jour un peu spécial dans la période du boulot vu que, après une matinée à encore taper des lignes de texte, peaufiner un diaporama et coder un début de démo technique, nous avons fait notre pré-présentation de concept à quelques Japonais. Sans surprise, ils ont eu un peu de mal à comprendre notre concept au début, vu qu'il se veut dans la veine de jeux indépendant plus occidentaux auxquels ils ne connaissent pas grand-chose. Je redoutais d'ailleurs qu'ils ne nous prennent pas vraiment au sérieux, malgré le cadre de "stage", et ne repartent en se disant que "c'est juste un concept qui ne marchera de toute façon jamais ici de jeunes gaijin inexpérimentés dont le métier ne sert à rien" (ce dont on a conscience, cela dit ^^'). Mais au final, une fois qu'ils ont eu l'occasion de tester notre début de démo, la logique et l’intérêt du jeu s'est rapidement dévoilé à eux. Même si nous n'avons finalement pas eu beaucoup de retours très constructifs dessus, comme on nous avait prévenus, nous avons tout de même eu le droit à un peu plus que le "c'est bien" prévu. Mais surtout, nos "spectateurs" se sont finalement révélés être très intrigués par notre concept et se proposaient de le présenter au TGS (Tokyo Game Show, auquel nous participerons le 20 Septembre. Eux iront sans doute le 19, date des "Business Days", ou jours professionnels, du salon) ; le présenter, donc, dans l'idée de montrer les différences dans le style, le gameplay... entre leurs jeux et les jeux occidentaux. Je... pense que c'est en bien, qu'ils disaient ça ?
Sur ce, ils nous laissaient pour la fin d'après-midi en nous informant que la date de la vraie présentation serait le 10 (et non plus le 9 comme nous l'avions entendu au début).
Voilà, c'est à peu près tout ce que j'ai pu relever d'intéressant (?) pour la journée ^^'. Du coup, voici quelques photos de nourriture :D.

Le petit déjeuner, puis le déjeuner du jour. Dans le cas de la seconde photo, pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de ce qu'on appelle un bentô, une sorte de petit plateau-repas (enfin, en général c'est dans une boîte) dans lequel on trouve systématiquement du riz et plusieurs agréments. En gros, chez nous, à midi, on prendrait un sandwich, pour eux c'est ce genre de choses... qui demande certes "un peu" plus de temps à préparer, mais qui est un peu plus sain. Et au passage, la cerise sur le riz... IT'S A TRAP ! Vous voyez ces espèces de cerises rose fluo qu'on trouve dans certains desserts ? Eh bien imaginez-la en chaude et molle, maintenant.Le petit déjeuner, puis le déjeuner du jour. Dans le cas de la seconde photo, pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de ce qu'on appelle un bentô, une sorte de petit plateau-repas (enfin, en général c'est dans une boîte) dans lequel on trouve systématiquement du riz et plusieurs agréments. En gros, chez nous, à midi, on prendrait un sandwich, pour eux c'est ce genre de choses... qui demande certes "un peu" plus de temps à préparer, mais qui est un peu plus sain. Et au passage, la cerise sur le riz... IT'S A TRAP ! Vous voyez ces espèces de cerises rose fluo qu'on trouve dans certains desserts ? Eh bien imaginez-la en chaude et molle, maintenant.

Le petit déjeuner, puis le déjeuner du jour. Dans le cas de la seconde photo, pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de ce qu'on appelle un bentô, une sorte de petit plateau-repas (enfin, en général c'est dans une boîte) dans lequel on trouve systématiquement du riz et plusieurs agréments. En gros, chez nous, à midi, on prendrait un sandwich, pour eux c'est ce genre de choses... qui demande certes "un peu" plus de temps à préparer, mais qui est un peu plus sain. Et au passage, la cerise sur le riz... IT'S A TRAP ! Vous voyez ces espèces de cerises rose fluo qu'on trouve dans certains desserts ? Eh bien imaginez-la en chaude et molle, maintenant.

Jeudi 4

Je vous laisse deviner ce qui nous a le plus occupé aujourd'hui (qui a dit "faire des gaufres" ?). Bien sûr, on s'est encore retrouvés tous scotchés devant nos écrans, soit à continuer, corriger et commencer à mettre en page notre dossier sur le jeu, en parallèle de quelques recherches sur le son et bruitages, soit à continuer les tests sur la pseudo-démo du jeu (en tout cas concernant notre groupe). Sachant que le programme de codage nous fait perdre pas mal de temps en décidant de garder que la moitié des données enregistrées entre chaque fermeture (on salue donc l'effort de mon camarade qui, par deux fois, a dû reprogrammer tout ce qu'il avait fait la veille ou le matin même).

Extrait du déjeuner du jour : Anpan ! Je vous en ai déjà parlé, mais je peux désormais illustrer cette petite gourmandise que je mange déjà pour la troisième fois :3. "Un peu facile" comme pêché mignon, vu que ce n'est pas forcément la chose qui diffère le plus de certaines choses qu'on peut trouver chez nous... Il faut que je reprenne du moshi aussi :3. Et sur la seconde photo, mon bureau ces derniers jours. Oui, deux écrans ça ne suffisait pas, donc j'ai rapporté mon ordinateur portable x). Bon, c'était surtout pour les recherches sonores, en réalité, vu qu'il n'y a pas les logiciels que je cherche sur les ordinateurs de Trident. Par contre, cela demande d'alterner fréquemment clavier qwerty et azerty ><.
Extrait du déjeuner du jour : Anpan ! Je vous en ai déjà parlé, mais je peux désormais illustrer cette petite gourmandise que je mange déjà pour la troisième fois :3. "Un peu facile" comme pêché mignon, vu que ce n'est pas forcément la chose qui diffère le plus de certaines choses qu'on peut trouver chez nous... Il faut que je reprenne du moshi aussi :3. Et sur la seconde photo, mon bureau ces derniers jours. Oui, deux écrans ça ne suffisait pas, donc j'ai rapporté mon ordinateur portable x). Bon, c'était surtout pour les recherches sonores, en réalité, vu qu'il n'y a pas les logiciels que je cherche sur les ordinateurs de Trident. Par contre, cela demande d'alterner fréquemment clavier qwerty et azerty ><.

Extrait du déjeuner du jour : Anpan ! Je vous en ai déjà parlé, mais je peux désormais illustrer cette petite gourmandise que je mange déjà pour la troisième fois :3. "Un peu facile" comme pêché mignon, vu que ce n'est pas forcément la chose qui diffère le plus de certaines choses qu'on peut trouver chez nous... Il faut que je reprenne du moshi aussi :3. Et sur la seconde photo, mon bureau ces derniers jours. Oui, deux écrans ça ne suffisait pas, donc j'ai rapporté mon ordinateur portable x). Bon, c'était surtout pour les recherches sonores, en réalité, vu qu'il n'y a pas les logiciels que je cherche sur les ordinateurs de Trident. Par contre, cela demande d'alterner fréquemment clavier qwerty et azerty ><.

Le chemin du retour fut à nouveau l'occasion de passer au Game Center, d'ailleurs. Et comme, pour une fois, ce n'est pas moi qui avait l'appareil photo dans les mains, vous aurez le droit à mon air totalement blasé alors que je joue.

Ici, au fameux Groove Coaster. Ensuite, quelques petites surprises, à savoir Super Mario Bros. et Galaga ! Et enfin, un premier essai sur Puzzle & Dragons, un jeu qui marche particulièrement bien sur téléphone ici, même si la version arcade est apparemment assez différente.Ici, au fameux Groove Coaster. Ensuite, quelques petites surprises, à savoir Super Mario Bros. et Galaga ! Et enfin, un premier essai sur Puzzle & Dragons, un jeu qui marche particulièrement bien sur téléphone ici, même si la version arcade est apparemment assez différente.Ici, au fameux Groove Coaster. Ensuite, quelques petites surprises, à savoir Super Mario Bros. et Galaga ! Et enfin, un premier essai sur Puzzle & Dragons, un jeu qui marche particulièrement bien sur téléphone ici, même si la version arcade est apparemment assez différente.

Ici, au fameux Groove Coaster. Ensuite, quelques petites surprises, à savoir Super Mario Bros. et Galaga ! Et enfin, un premier essai sur Puzzle & Dragons, un jeu qui marche particulièrement bien sur téléphone ici, même si la version arcade est apparemment assez différente.

Et ici, aux abords du dormitory, ces espèces de marche à taille variable à l'entrée du maison ou d'un magasin... Une sorte d'escalier à trois dimensions... Des marches dans des marches... Un "escaception" ! Nan, bref, voilà, c'est juste des marches, c'est juste que la géométrie de la chose m'avait un peu marqué.

Et ici, aux abords du dormitory, ces espèces de marche à taille variable à l'entrée du maison ou d'un magasin... Une sorte d'escalier à trois dimensions... Des marches dans des marches... Un "escaception" ! Nan, bref, voilà, c'est juste des marches, c'est juste que la géométrie de la chose m'avait un peu marqué.

Et la soirée se finit sans histoires non plus...

Au menu ce soir : tofu ! Enfin... difficile de juger si c'est bon ou non, en fait... Ce n'est pas comme si c'était très réputé pour être goûtu non plus...

Au menu ce soir : tofu ! Enfin... difficile de juger si c'est bon ou non, en fait... Ce n'est pas comme si c'était très réputé pour être goûtu non plus...

Vendredi 5

Et encore une journée de travail qui va se transformer en journée-anecdote. Je pense que j'essayerai d'envoyer à la fin du séjour un lien vers le document qu'on aura écrit pour notre jeu, et si possible avec la démo. Comme ça vous verrez qu'on ne glandouille pas toute la journée non plus :P (et accessoirement nous dire que vous ne comprenez rien à notre jeu, que c'est mal écrit et que c'est nul. On s'en fiche, nous on l'aime :)).
Dooooonc, déjà, c'était apparemment le dernier jour pour les Game Artists, ainsi que notre confrère Allemand (désolé, j'avais en effet cru qu'il était Américain la première fois que je l'ai cité, mais j'ai depuis corrigé mon texte) pour rendre la modélisation 3D du personnage de Stella ("-chan", si le degré de "kawaiité" (kawaii = mignon) du personnage vous a conquit), mascotte du groupe Felistella (il y a beaucoup trop de texte entre parenthèses dans cette phrase). Voilà, bon, certains y ont travaillé plus que d'autres, c'est vrai, mais le tout, c'est que la texture de la culotte soit au moins terminée, n'est-ce pas (private joke here) ?
Ensuite, vu que je sais que ça plaît à certains, une petit anecdote "toilettes". En effet, au dormitory, il semble que certains ne savent pas vraiment tirer la chasse. Ainsi, quand les toilettes "normales" sont libres, il est assez courant de trouver le résumé de Guerre et Paix, édition "papier toilettes", qui flotte au milieu de la cuvette... Ça doit être pour cela que Mario est plombier.
D'un point de vue météorologique, on nous avait préparés à un bon petit Été tropical, à savoir grosse chaleur (les 38°C avaient apparemment été atteints lors des précédents mois) et humidité. Si ce dernier point ne fait en effet pas défaut, j'ai un peu plus de doutes quant à la température ; généralement, il fait plutôt beau en matinée (et par conséquent un peu chaud), mais le ciel a vite fait de se couvrir et de fines gouttes commencent à tomber aux alentours du midi, ce qui dure à peu près jusqu'au soir... Par conséquent, ce n'est pas vraiment la canicule ici, même j'estime que la température tourne autour des 30°C. Tout ce que je sais, c'est que j'ai un peu frais quand la climatisation de ma chambre est aux alentours de 27°C, et que par conséquent le retour en France risque d'être assez drôle ^^'.
Voilà-voilà. Et pour finir la soirée, les autres se sont enfin refait leur première "soirée animée" depuis que nous sommes arrivés, mais elle ne s'est finalement pas faite dans ma chambre et je n'y suis pas non plus allé car ils sont en plein milieu des séries qu'ils regardent.

Samedi 6

A la base une journée destinée à continuer à travailler, mais suite à une sortie-suprise qui s'est décidé dans l'après-midi, nous n'avons pas fait grand-chose. Surtout moi qui ai profité de la matinée pour me reposer ><. Voici d'ailleurs comment se présente un lit au dormitory.

Faites défiler les photos en cliquant sur les flèches. Tout d'abord, mettez un matelas sur un cadre de lit. Ca n'a pas l'air comme ça, mais ça m'avait un peu surpris la première fois, vu qu'il arrive que les japonais dorment à même le sol, sur un futon. Bon, après, ce n'est pas SI surprenant que cela, c'est même plutôt normal si on prend en compte notre cadre d'hébergement. Bref ! Sur ce matelas, prennez alors un futon, sorte de fine couette (deuxième photo ; ceux pour le sol sont plus épais, il me semble), futon que vous glisserez dans sa housse (troisième photo). C'est là-dessus que l'on peut se coucher. Ajoutez ensuite, selon vos préférences, un drap, une couette... Agrémentez enfin d'un coussin dans sa housse (le coussin est d'ailleurs assez particulier. Il rappelle ceux à microbilles, mais ici il semble rempli de petits cylindres de plastique mou, ce qui fait que la chose prend la forme de votre visage quand vous vous couchez dessus, mais paraît alors particulièrement dure aux autres endroits...). Et c'est enfin prêt, servez. Il est très bien mon diaporama sur mon lit, d'accord ?
Faites défiler les photos en cliquant sur les flèches. Tout d'abord, mettez un matelas sur un cadre de lit. Ca n'a pas l'air comme ça, mais ça m'avait un peu surpris la première fois, vu qu'il arrive que les japonais dorment à même le sol, sur un futon. Bon, après, ce n'est pas SI surprenant que cela, c'est même plutôt normal si on prend en compte notre cadre d'hébergement. Bref ! Sur ce matelas, prennez alors un futon, sorte de fine couette (deuxième photo ; ceux pour le sol sont plus épais, il me semble), futon que vous glisserez dans sa housse (troisième photo). C'est là-dessus que l'on peut se coucher. Ajoutez ensuite, selon vos préférences, un drap, une couette... Agrémentez enfin d'un coussin dans sa housse (le coussin est d'ailleurs assez particulier. Il rappelle ceux à microbilles, mais ici il semble rempli de petits cylindres de plastique mou, ce qui fait que la chose prend la forme de votre visage quand vous vous couchez dessus, mais paraît alors particulièrement dure aux autres endroits...). Et c'est enfin prêt, servez. Il est très bien mon diaporama sur mon lit, d'accord ?
Faites défiler les photos en cliquant sur les flèches. Tout d'abord, mettez un matelas sur un cadre de lit. Ca n'a pas l'air comme ça, mais ça m'avait un peu surpris la première fois, vu qu'il arrive que les japonais dorment à même le sol, sur un futon. Bon, après, ce n'est pas SI surprenant que cela, c'est même plutôt normal si on prend en compte notre cadre d'hébergement. Bref ! Sur ce matelas, prennez alors un futon, sorte de fine couette (deuxième photo ; ceux pour le sol sont plus épais, il me semble), futon que vous glisserez dans sa housse (troisième photo). C'est là-dessus que l'on peut se coucher. Ajoutez ensuite, selon vos préférences, un drap, une couette... Agrémentez enfin d'un coussin dans sa housse (le coussin est d'ailleurs assez particulier. Il rappelle ceux à microbilles, mais ici il semble rempli de petits cylindres de plastique mou, ce qui fait que la chose prend la forme de votre visage quand vous vous couchez dessus, mais paraît alors particulièrement dure aux autres endroits...). Et c'est enfin prêt, servez. Il est très bien mon diaporama sur mon lit, d'accord ?
Faites défiler les photos en cliquant sur les flèches. Tout d'abord, mettez un matelas sur un cadre de lit. Ca n'a pas l'air comme ça, mais ça m'avait un peu surpris la première fois, vu qu'il arrive que les japonais dorment à même le sol, sur un futon. Bon, après, ce n'est pas SI surprenant que cela, c'est même plutôt normal si on prend en compte notre cadre d'hébergement. Bref ! Sur ce matelas, prennez alors un futon, sorte de fine couette (deuxième photo ; ceux pour le sol sont plus épais, il me semble), futon que vous glisserez dans sa housse (troisième photo). C'est là-dessus que l'on peut se coucher. Ajoutez ensuite, selon vos préférences, un drap, une couette... Agrémentez enfin d'un coussin dans sa housse (le coussin est d'ailleurs assez particulier. Il rappelle ceux à microbilles, mais ici il semble rempli de petits cylindres de plastique mou, ce qui fait que la chose prend la forme de votre visage quand vous vous couchez dessus, mais paraît alors particulièrement dure aux autres endroits...). Et c'est enfin prêt, servez. Il est très bien mon diaporama sur mon lit, d'accord ?
Faites défiler les photos en cliquant sur les flèches. Tout d'abord, mettez un matelas sur un cadre de lit. Ca n'a pas l'air comme ça, mais ça m'avait un peu surpris la première fois, vu qu'il arrive que les japonais dorment à même le sol, sur un futon. Bon, après, ce n'est pas SI surprenant que cela, c'est même plutôt normal si on prend en compte notre cadre d'hébergement. Bref ! Sur ce matelas, prennez alors un futon, sorte de fine couette (deuxième photo ; ceux pour le sol sont plus épais, il me semble), futon que vous glisserez dans sa housse (troisième photo). C'est là-dessus que l'on peut se coucher. Ajoutez ensuite, selon vos préférences, un drap, une couette... Agrémentez enfin d'un coussin dans sa housse (le coussin est d'ailleurs assez particulier. Il rappelle ceux à microbilles, mais ici il semble rempli de petits cylindres de plastique mou, ce qui fait que la chose prend la forme de votre visage quand vous vous couchez dessus, mais paraît alors particulièrement dure aux autres endroits...). Et c'est enfin prêt, servez. Il est très bien mon diaporama sur mon lit, d'accord ?

Faites défiler les photos en cliquant sur les flèches. Tout d'abord, mettez un matelas sur un cadre de lit. Ca n'a pas l'air comme ça, mais ça m'avait un peu surpris la première fois, vu qu'il arrive que les japonais dorment à même le sol, sur un futon. Bon, après, ce n'est pas SI surprenant que cela, c'est même plutôt normal si on prend en compte notre cadre d'hébergement. Bref ! Sur ce matelas, prennez alors un futon, sorte de fine couette (deuxième photo ; ceux pour le sol sont plus épais, il me semble), futon que vous glisserez dans sa housse (troisième photo). C'est là-dessus que l'on peut se coucher. Ajoutez ensuite, selon vos préférences, un drap, une couette... Agrémentez enfin d'un coussin dans sa housse (le coussin est d'ailleurs assez particulier. Il rappelle ceux à microbilles, mais ici il semble rempli de petits cylindres de plastique mou, ce qui fait que la chose prend la forme de votre visage quand vous vous couchez dessus, mais paraît alors particulièrement dure aux autres endroits...). Et c'est enfin prêt, servez. Il est très bien mon diaporama sur mon lit, d'accord ?

Bref, alors que l'après-midi commençait, il fut décidé d'aller faire un tour au port de Nagoya. Ce grand soleil était le temps idéal pour une balade ! Seulement, dans la demie-heure de métro que cela nous a demandé (en plus du surplus que nous avons payé vu que l'arrêt est plus loin que ceux pour lesquels nous nous sommes abonnés), le ciel a eu le temps de se couvrir, et au moment de sortir, il commençait à pleuvoir un peu et l'orage s'est vite fait entendre. Il fut donc courageusement décidé de... faire demi-tour pour aller voir les "Twins Towers", deux grandes tours commerciales près de l'école. Dans notre ascension, nous nous sommes d'ailleurs arrêtés avant d'atteindre le sommet car nous nous sommes retrouvés à un étage de musique, films et mangas, et y avons passé un peu trop de temps ^^'. Par conséquent, je suis personnellement revenus avec deux mangas en édition originale (qui sait, ça peut toujours servir pour s'entraîner à lire le japonais ^^'), dont un qui ne sera sans doute jamais édité chez nous.

Après le repas du midi, en guise de dessert, j'ai expérimenté cette glace plusieurs fois recommandée par les autres au distributeur du dormitory. Oui, c'est bien une glace et du chocolat dans une gaufre. Et c'est vrai que c'est bon !

Après le repas du midi, en guise de dessert, j'ai expérimenté cette glace plusieurs fois recommandée par les autres au distributeur du dormitory. Oui, c'est bien une glace et du chocolat dans une gaufre. Et c'est vrai que c'est bon !

Voilà tout ce que nous auront vu du port de Nagoya... Oui, c'est juste la sortie du métro, où nous avons vite fait demi-tour. Et ensuite, un aperçu de l'intérieur de la rame au départ de la station, qui est un terminus. Par conséquent, on peut voir le métro dans toute sa longueur. Passionnant, n'est-ce pas ?Voilà tout ce que nous auront vu du port de Nagoya... Oui, c'est juste la sortie du métro, où nous avons vite fait demi-tour. Et ensuite, un aperçu de l'intérieur de la rame au départ de la station, qui est un terminus. Par conséquent, on peut voir le métro dans toute sa longueur. Passionnant, n'est-ce pas ?

Voilà tout ce que nous auront vu du port de Nagoya... Oui, c'est juste la sortie du métro, où nous avons vite fait demi-tour. Et ensuite, un aperçu de l'intérieur de la rame au départ de la station, qui est un terminus. Par conséquent, on peut voir le métro dans toute sa longueur. Passionnant, n'est-ce pas ?

Durant le tour dans à l'étage sus-cité, on découvre déjà, dans une première boutique, un rayon de musique "niconico". Pour vous faire une idée, c'est un peu comme si on faisait un rayon "Youtube" en occident... Par conséquent, on y trouve du Vocaloid, par exemple. Et un peu plus loin, dans le rayon des DVDs, il s'avère qu'il existe une série japonaise de samouraï... avec un chat.Durant le tour dans à l'étage sus-cité, on découvre déjà, dans une première boutique, un rayon de musique "niconico". Pour vous faire une idée, c'est un peu comme si on faisait un rayon "Youtube" en occident... Par conséquent, on y trouve du Vocaloid, par exemple. Et un peu plus loin, dans le rayon des DVDs, il s'avère qu'il existe une série japonaise de samouraï... avec un chat.

Durant le tour dans à l'étage sus-cité, on découvre déjà, dans une première boutique, un rayon de musique "niconico". Pour vous faire une idée, c'est un peu comme si on faisait un rayon "Youtube" en occident... Par conséquent, on y trouve du Vocaloid, par exemple. Et un peu plus loin, dans le rayon des DVDs, il s'avère qu'il existe une série japonaise de samouraï... avec un chat.

Et enfin, dans une autre boutique, ces magnifiques étagères de mangas qui se succèdent les unes aux autres... Il y en a pour tous les goûts, et, même si je n'en connais que très peu dans le tas par rapport à tout ce qui était proposé, mes compagnons n'ont pas dû en relever énormément plus. Et tout au fond, comme on le voit sur la seconde photo, de gros guides pour quelques jeux vidéos populaires (des pavés magnifiques en japonais pour un prix assez dérisoire), avec juste au-dessus quelques artbooks (au moins trois fois moins épais pour un prix au minimum doublé~. Mais y'a de beaux dessins. Enfin, je suppose, car dans ce genre de magasins, la plupart des livres sont sous cellophane afin qu'on ne les lise pas sur place). Et pour finir, une photo d'un dernier rayon très "rose", à savoir les mangas pour filles (pays sexiste ? Mais noooon), principalement des Shoujo ("mangas pour filles", de la romance avec un style graphique... à paillettes, disons) et des Yaoi (heu... aussi pour filles, mais axés sur une relation amoureuse entre deux hommes... 'Y paraît que ça plaît à la gente féminine ici).
Et enfin, dans une autre boutique, ces magnifiques étagères de mangas qui se succèdent les unes aux autres... Il y en a pour tous les goûts, et, même si je n'en connais que très peu dans le tas par rapport à tout ce qui était proposé, mes compagnons n'ont pas dû en relever énormément plus. Et tout au fond, comme on le voit sur la seconde photo, de gros guides pour quelques jeux vidéos populaires (des pavés magnifiques en japonais pour un prix assez dérisoire), avec juste au-dessus quelques artbooks (au moins trois fois moins épais pour un prix au minimum doublé~. Mais y'a de beaux dessins. Enfin, je suppose, car dans ce genre de magasins, la plupart des livres sont sous cellophane afin qu'on ne les lise pas sur place). Et pour finir, une photo d'un dernier rayon très "rose", à savoir les mangas pour filles (pays sexiste ? Mais noooon), principalement des Shoujo ("mangas pour filles", de la romance avec un style graphique... à paillettes, disons) et des Yaoi (heu... aussi pour filles, mais axés sur une relation amoureuse entre deux hommes... 'Y paraît que ça plaît à la gente féminine ici).Et enfin, dans une autre boutique, ces magnifiques étagères de mangas qui se succèdent les unes aux autres... Il y en a pour tous les goûts, et, même si je n'en connais que très peu dans le tas par rapport à tout ce qui était proposé, mes compagnons n'ont pas dû en relever énormément plus. Et tout au fond, comme on le voit sur la seconde photo, de gros guides pour quelques jeux vidéos populaires (des pavés magnifiques en japonais pour un prix assez dérisoire), avec juste au-dessus quelques artbooks (au moins trois fois moins épais pour un prix au minimum doublé~. Mais y'a de beaux dessins. Enfin, je suppose, car dans ce genre de magasins, la plupart des livres sont sous cellophane afin qu'on ne les lise pas sur place). Et pour finir, une photo d'un dernier rayon très "rose", à savoir les mangas pour filles (pays sexiste ? Mais noooon), principalement des Shoujo ("mangas pour filles", de la romance avec un style graphique... à paillettes, disons) et des Yaoi (heu... aussi pour filles, mais axés sur une relation amoureuse entre deux hommes... 'Y paraît que ça plaît à la gente féminine ici).

Et enfin, dans une autre boutique, ces magnifiques étagères de mangas qui se succèdent les unes aux autres... Il y en a pour tous les goûts, et, même si je n'en connais que très peu dans le tas par rapport à tout ce qui était proposé, mes compagnons n'ont pas dû en relever énormément plus. Et tout au fond, comme on le voit sur la seconde photo, de gros guides pour quelques jeux vidéos populaires (des pavés magnifiques en japonais pour un prix assez dérisoire), avec juste au-dessus quelques artbooks (au moins trois fois moins épais pour un prix au minimum doublé~. Mais y'a de beaux dessins. Enfin, je suppose, car dans ce genre de magasins, la plupart des livres sont sous cellophane afin qu'on ne les lise pas sur place). Et pour finir, une photo d'un dernier rayon très "rose", à savoir les mangas pour filles (pays sexiste ? Mais noooon), principalement des Shoujo ("mangas pour filles", de la romance avec un style graphique... à paillettes, disons) et des Yaoi (heu... aussi pour filles, mais axés sur une relation amoureuse entre deux hommes... 'Y paraît que ça plaît à la gente féminine ici).

Redescendant alors, il commence à vraiment pleuvoir fort, et nous allons dans un restaurant du coin pour manger, déjà partiellement trempés pour ceux n'ayant pas de parapluie. Et quand vint le moment de repartir, l'averse, redoublant d'intensité, nous a fait nous réfugier dans un isakaya où les autres avaient déjà l'intention de nous entraîner. Il s'agit de ces lieux où on peut s'asseoir tranquillement pour boire à volonté pour un temps donné. En gros, ici, cela nous a compté 2200 Yen (une quinzaine d'euros) pour deux heures, taxes comprises. Après, les Français boivent "un peu" plus que les japonais en général, donc notre groupe ne faisait pas forcément parti des clients les plus rentables... Personnellement, n'ayant pas vraiment l'habitude, j'ai juste profité de l'occasion pour goûter quelques produits locaux, dont les descriptions viendront avec les photos qui suivent. Par contre, il nous aura fallu attendre un peu à l'entrée qu'une place pour huit se libère, et ce juste à la sortie de la climatisation. Quand on est trempé jusqu'aux os, ça fait rarement du bien. Mais visiblement, je n'ai pas l'air d'avoir attrapé quoi que ce soit, donc ça va.

Mais n'oublions pas que juste avant, nous avons mangé un curry (ça aide toujours à se réchauffer un peu, même si l'intensité des épices faisait bien piètre figure face à celui de l'autre jour) ! Et pour info, cet espèce de porte-serviettes bizarre est en réalité une sonnette, même si cela n'en a pas vraiment l'air. Donc à l'avenir, ne laissez pas négligement votre main traîner là-dessus comme certains, sous peine de vous attirer les foudres des serveurs... *Ahem*).Mais n'oublions pas que juste avant, nous avons mangé un curry (ça aide toujours à se réchauffer un peu, même si l'intensité des épices faisait bien piètre figure face à celui de l'autre jour) ! Et pour info, cet espèce de porte-serviettes bizarre est en réalité une sonnette, même si cela n'en a pas vraiment l'air. Donc à l'avenir, ne laissez pas négligement votre main traîner là-dessus comme certains, sous peine de vous attirer les foudres des serveurs... *Ahem*).

Mais n'oublions pas que juste avant, nous avons mangé un curry (ça aide toujours à se réchauffer un peu, même si l'intensité des épices faisait bien piètre figure face à celui de l'autre jour) ! Et pour info, cet espèce de porte-serviettes bizarre est en réalité une sonnette, même si cela n'en a pas vraiment l'air. Donc à l'avenir, ne laissez pas négligement votre main traîner là-dessus comme certains, sous peine de vous attirer les foudres des serveurs... *Ahem*).

Pour commencer, voici l'Ume Shu, ou alcool de prune. Assez peu alcoolisé (enfin, c'est ce qu'on nous a dit), c'est plutôt sucré et avec un goût plutôt agréable ; ça se boit comme du petit lait. Après cela, j'ai expérimenté le "lait cassis". Du lait au goût cassis, donc, rien de bien extraordinaire (pas de photo, d'ailleurs) même si c'est plutôt bon. Sauf que ça donne un peu soif, et j'aurais d'ailleurs plus tard expérimenté le fameux saké, qui se présente dans ces petites tasses blanches et bleues (pas de petit dessin dans le fond, d'ailleurs, mais ça peut arriver). Mouais. Je l'ai dit, je n'ai pas vraiment l'habitude de l'alcool, j'ai donc eu plutôt l'impression de boire quelque chose un peu comme du désinfectant, mais avec un arrière-goût un peu fruité. Et j'ai alors fini sur une boisson à la pêche -non alcoolisée- qui ne m'a pas plus ému que ça non plus.
Pour commencer, voici l'Ume Shu, ou alcool de prune. Assez peu alcoolisé (enfin, c'est ce qu'on nous a dit), c'est plutôt sucré et avec un goût plutôt agréable ; ça se boit comme du petit lait. Après cela, j'ai expérimenté le "lait cassis". Du lait au goût cassis, donc, rien de bien extraordinaire (pas de photo, d'ailleurs) même si c'est plutôt bon. Sauf que ça donne un peu soif, et j'aurais d'ailleurs plus tard expérimenté le fameux saké, qui se présente dans ces petites tasses blanches et bleues (pas de petit dessin dans le fond, d'ailleurs, mais ça peut arriver). Mouais. Je l'ai dit, je n'ai pas vraiment l'habitude de l'alcool, j'ai donc eu plutôt l'impression de boire quelque chose un peu comme du désinfectant, mais avec un arrière-goût un peu fruité. Et j'ai alors fini sur une boisson à la pêche -non alcoolisée- qui ne m'a pas plus ému que ça non plus.
Pour commencer, voici l'Ume Shu, ou alcool de prune. Assez peu alcoolisé (enfin, c'est ce qu'on nous a dit), c'est plutôt sucré et avec un goût plutôt agréable ; ça se boit comme du petit lait. Après cela, j'ai expérimenté le "lait cassis". Du lait au goût cassis, donc, rien de bien extraordinaire (pas de photo, d'ailleurs) même si c'est plutôt bon. Sauf que ça donne un peu soif, et j'aurais d'ailleurs plus tard expérimenté le fameux saké, qui se présente dans ces petites tasses blanches et bleues (pas de petit dessin dans le fond, d'ailleurs, mais ça peut arriver). Mouais. Je l'ai dit, je n'ai pas vraiment l'habitude de l'alcool, j'ai donc eu plutôt l'impression de boire quelque chose un peu comme du désinfectant, mais avec un arrière-goût un peu fruité. Et j'ai alors fini sur une boisson à la pêche -non alcoolisée- qui ne m'a pas plus ému que ça non plus.

Pour commencer, voici l'Ume Shu, ou alcool de prune. Assez peu alcoolisé (enfin, c'est ce qu'on nous a dit), c'est plutôt sucré et avec un goût plutôt agréable ; ça se boit comme du petit lait. Après cela, j'ai expérimenté le "lait cassis". Du lait au goût cassis, donc, rien de bien extraordinaire (pas de photo, d'ailleurs) même si c'est plutôt bon. Sauf que ça donne un peu soif, et j'aurais d'ailleurs plus tard expérimenté le fameux saké, qui se présente dans ces petites tasses blanches et bleues (pas de petit dessin dans le fond, d'ailleurs, mais ça peut arriver). Mouais. Je l'ai dit, je n'ai pas vraiment l'habitude de l'alcool, j'ai donc eu plutôt l'impression de boire quelque chose un peu comme du désinfectant, mais avec un arrière-goût un peu fruité. Et j'ai alors fini sur une boisson à la pêche -non alcoolisée- qui ne m'a pas plus ému que ça non plus.

Voilà voilà, et demain, un peu plus de tourisme, vu que c'est parti pour une petite virée à... Mmmh, non, je vais garder la surprise (à nouveau) :P. Bon, en réalité, je pourrais le faire tout de suite, car vous l'aurez remarqué, j'écris actuellement cet article le Dimanche soir, mais comme on vient tout juste de rentrer de Kyoto, qu'il va y avoir beaucoup de photos à trier, et pas mal de texte à taper, ça risque de prendre un peu de temps. Qui plus est, je suis un peu crevé par cette excursion et il est tard, donc ça attendra la prochaine fois ;) !
... Ah, mais je l'ai dit, en fait ><.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Béatrice 08/05/2015 07:05

Hmmm, ces plats ont l’air délicieux. J’ai hâte de les goûter.