Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Keskejévu

Roman no densetsu : Episode 9 : "Tokyo'n'go !".

5 Octobre 2014 , Rédigé par Romain Publié dans #Voyages

Ca y est, il va bientôt être temps que le séjour se termine... Il reste un saut de quelques jours à Tokyo encore, où nous pourrons faire nos touristes tandis que notre capital financier va peu à peu se réduire à peau de chagrin, et...
Enfin bon, je vais donc vous raconter tout cela, en commençant dès maintenant à rédiger en attendant à l'aéroport de Tokyo que le comptoir pour bagages ouvre.
Et quoi de mieux pour débuter cet épisode qu'un opening qui parle de voyage ?

Au passage, désolé d'avoir pris autant de temps à (continuer d') écrire cette dernière partie, le temps de me ré-installer en France à mon retour et deux-trois trucs du genre ont fait que je n'ai pas pu m'y pencher autant que je le voulais. Aussi, please enjoy ce dernier chapitre ;) !

Vendredi 19

Enfin, encore faut-il aller à Tokyo. Un réveil plutôt matinal plus tard, nous voici à nouveaux dans un bus en direction de la capitale nippone, que nous atteignons vers les 13h. Le truc étant que, suite à un problème de communication au sein du groupe, certains ont mangé pendant le trajet tandis que deux autres -dont moi- ont eu le droit à la version "on mangera en arrivant"... Du coup, c'est le ventre vide que nous arrivons à Tokyo, et visiblement nous n'avons plus trop le temps de nous arrêter manger si on veut espérer pouvoir visiter quoi que ce soit aujourd'hui --' (ce qui était apparemment la raison pour laquelle les autres ont finalement décidé de s'acheter à manger pendant le trajet). Nous enchaînons alors les métros jusqu'à atteindre notre hôtel pour les 4 nuits à suivre.

L'hôtel, la vue depuis la chambre et le quartier plutôt tranquille -pour Tokyo- où nous logerons pour les jours à venir.
L'hôtel, la vue depuis la chambre et le quartier plutôt tranquille -pour Tokyo- où nous logerons pour les jours à venir.L'hôtel, la vue depuis la chambre et le quartier plutôt tranquille -pour Tokyo- où nous logerons pour les jours à venir.
L'hôtel, la vue depuis la chambre et le quartier plutôt tranquille -pour Tokyo- où nous logerons pour les jours à venir.L'hôtel, la vue depuis la chambre et le quartier plutôt tranquille -pour Tokyo- où nous logerons pour les jours à venir.

L'hôtel, la vue depuis la chambre et le quartier plutôt tranquille -pour Tokyo- où nous logerons pour les jours à venir.

Après avoir passé quelques temps à s'installer et à commencer à se mettre au point sur quoi faire jusqu'au 23, nous ressortons finalement faire un tour dans un premier quartier nommé Rippongi. Considéré comme une sorte de village "futuriste" (ah bon ?) de Tokyo, on y trouve en fait deux grandes tours au milieu de jardins. au pied de l'une d'entre elles se trouve une "araignée géante", apparemment assez connue dans le coin. Toujours est-il que nous avons voulu essayer de monter en haut de l'une des tours, au sommet de laquelle se trouve un musée d'art moderne (en plus du panorama à admirer), le Mori Art Museum... mais seulement, le coût était un peu trop élevé pour ce que c'était, surtout que la boutique, qui se trouve au sous-sol, montrait des exemples d’œuvres qu'on pouvait y trouver et qui ne nous attiraient pas vraiment... Du coup, ça s'est transformé en balade dans le quartier, ce pourquoi nous étions là aussi, avant de se déporter peu à peu vers le quartier voisin de Middletown.

On sait qu'il est sorti chez vous depuis une semaine, bande de nippons, arrêtez de nous narguer !

On sait qu'il est sorti chez vous depuis une semaine, bande de nippons, arrêtez de nous narguer !

Rippongi, donc : la tour, l'araignée, des petits jardins...
Rippongi, donc : la tour, l'araignée, des petits jardins...Rippongi, donc : la tour, l'araignée, des petits jardins...
Rippongi, donc : la tour, l'araignée, des petits jardins...Rippongi, donc : la tour, l'araignée, des petits jardins...
Rippongi, donc : la tour, l'araignée, des petits jardins...Rippongi, donc : la tour, l'araignée, des petits jardins...

Rippongi, donc : la tour, l'araignée, des petits jardins...

Un peu plus loin dans Rippongi, on trouve le bâtiment de Konami... et une boutique d'animaux, que j'ai surnommé "kawaiité over 9000". Parce que CHATONS !Un peu plus loin dans Rippongi, on trouve le bâtiment de Konami... et une boutique d'animaux, que j'ai surnommé "kawaiité over 9000". Parce que CHATONS !
Un peu plus loin dans Rippongi, on trouve le bâtiment de Konami... et une boutique d'animaux, que j'ai surnommé "kawaiité over 9000". Parce que CHATONS !Un peu plus loin dans Rippongi, on trouve le bâtiment de Konami... et une boutique d'animaux, que j'ai surnommé "kawaiité over 9000". Parce que CHATONS !

Un peu plus loin dans Rippongi, on trouve le bâtiment de Konami... et une boutique d'animaux, que j'ai surnommé "kawaiité over 9000". Parce que CHATONS !

Nous voici à nous déporter peu à peu vers Middletown, en passant par un petit sentier bordé d'arbres et autres plantes illuminés.
Nous voici à nous déporter peu à peu vers Middletown, en passant par un petit sentier bordé d'arbres et autres plantes illuminés.Nous voici à nous déporter peu à peu vers Middletown, en passant par un petit sentier bordé d'arbres et autres plantes illuminés.

Nous voici à nous déporter peu à peu vers Middletown, en passant par un petit sentier bordé d'arbres et autres plantes illuminés.

Direction ensuite Shinjuku, connu pour sa gare, mais aussi pour l'un de nos objectifs à cette heure tardive : la rue des yakitoris (déjà que personnellement, cela faisait plusieurs heures que je ne pensais plus qu'à manger ><...). Il s'agit de ce genre de rue particulièrement étroites à l'ambiance un peu plus traditionnelle où on trouve sur chaque côté des petits restaurants, ou plutôt des comptoirs où peuvent tenir 6-7 personnes grand maximum. Par miracle, cela dit, nous avons réussi à trouver un petit restaurant qui a pu nous prendre tous les 10.

Shinjuku est aussi un quartier très illuminé et peuplé.Shinjuku est aussi un quartier très illuminé et peuplé.
Shinjuku est aussi un quartier très illuminé et peuplé.Shinjuku est aussi un quartier très illuminé et peuplé.

Shinjuku est aussi un quartier très illuminé et peuplé.

Arrivée dans la rue des yakitoris... C'est bon, mais on s'est aussi vite rendu compte du coût de la vie à Tokyo ^^'.
Arrivée dans la rue des yakitoris... C'est bon, mais on s'est aussi vite rendu compte du coût de la vie à Tokyo ^^'.
Arrivée dans la rue des yakitoris... C'est bon, mais on s'est aussi vite rendu compte du coût de la vie à Tokyo ^^'.

Arrivée dans la rue des yakitoris... C'est bon, mais on s'est aussi vite rendu compte du coût de la vie à Tokyo ^^'.

En plus de karaokés un peu partout, on trouve quelques salles d'arcades à Shinjuku, mais on ne s'y est pas vraiment attardé et avons juste visité rapidement l'une d'entre elles (enfin, sauf pour l'un d'entre nous qui était déjà en manque de Groove Coaster...).
En plus de karaokés un peu partout, on trouve quelques salles d'arcades à Shinjuku, mais on ne s'y est pas vraiment attardé et avons juste visité rapidement l'une d'entre elles (enfin, sauf pour l'un d'entre nous qui était déjà en manque de Groove Coaster...).En plus de karaokés un peu partout, on trouve quelques salles d'arcades à Shinjuku, mais on ne s'y est pas vraiment attardé et avons juste visité rapidement l'une d'entre elles (enfin, sauf pour l'un d'entre nous qui était déjà en manque de Groove Coaster...).
En plus de karaokés un peu partout, on trouve quelques salles d'arcades à Shinjuku, mais on ne s'y est pas vraiment attardé et avons juste visité rapidement l'une d'entre elles (enfin, sauf pour l'un d'entre nous qui était déjà en manque de Groove Coaster...).En plus de karaokés un peu partout, on trouve quelques salles d'arcades à Shinjuku, mais on ne s'y est pas vraiment attardé et avons juste visité rapidement l'une d'entre elles (enfin, sauf pour l'un d'entre nous qui était déjà en manque de Groove Coaster...).

En plus de karaokés un peu partout, on trouve quelques salles d'arcades à Shinjuku, mais on ne s'y est pas vraiment attardé et avons juste visité rapidement l'une d'entre elles (enfin, sauf pour l'un d'entre nous qui était déjà en manque de Groove Coaster...).

Et là-dessus, retour en passant à nouveau par le métro.

Samedi 20

Une journée dont le résumé tient en 3 lettres : TGS, pour Tokyo Game Show, soit un important salon du jeu vidéo au Japon. On y retrouve donc pas mal d'entreprises japonaises (Square Enix, Capcom, Konami, Bandai-Namco, Tecmo Koei, Playstation avec des partenaires comme FromSoftware, SEGA...) qui viennent présenter leurs prochains gros jeux à venir. Comment ? J'entends un petit curieux qui a cliqué sur les liens me dire "mais tout se ressemble !". Mais non, c'est sûrement votre imagination, les jeux n'ont pas le même nom ! Bon, d'accord, du coup vous vous faites un peu une idée de ce qu'on a surtout vu : les grosses boîtes avec des jeux qui se ressemblent beaucoup pour la plupart (oui, bon, il y a bien deux-trois trucs qui sortent du lot aussi, j'ai minutieusement choisi les liens, mais quand même) et qui cherchent surtout à en mettre plein les yeux avec principalement des graphismes poussés et un gameplay vu et revu, mais qui plaît au Japon. Heureusement, il y a aussi quelques développeurs indépendants qui ont le droit à leur petits stands, apportant un peu de diversité. Ceux-ci sont également plus intéressant car parfois moins axés "grand public" que les boîtes précédemment citées, et ce qui rend leurs stands plus accessibles. Bref, en clair, ce fut une journée à déambuler dans un salon bondé et bruyant où chaque stand essaye d'en faire encore plus que son voisin. Mais c'est aussi l'occasion de trouver quelques produits dérivés sympas (pour peu qu'on ait le courage de faire la queue, ne serait-ce que pour rentrer dans des boutiques... je vous laisse donc imaginer le temps qu'il faut pour pouvoir tester un jeu, parfois plus d'une heure et demie...).

Introducing : le métro japonais (première photo), puis l'arrivée dans le TGS. Bonjour la populace, les stands colorés et lumineux, les quelques licences qu'on reconnaît, entourées par d'autre qui n'ont jamais quitté l'archipel depuis des années, et des cosplayeuses à droite à gauche...Introducing : le métro japonais (première photo), puis l'arrivée dans le TGS. Bonjour la populace, les stands colorés et lumineux, les quelques licences qu'on reconnaît, entourées par d'autre qui n'ont jamais quitté l'archipel depuis des années, et des cosplayeuses à droite à gauche...
Introducing : le métro japonais (première photo), puis l'arrivée dans le TGS. Bonjour la populace, les stands colorés et lumineux, les quelques licences qu'on reconnaît, entourées par d'autre qui n'ont jamais quitté l'archipel depuis des années, et des cosplayeuses à droite à gauche...Introducing : le métro japonais (première photo), puis l'arrivée dans le TGS. Bonjour la populace, les stands colorés et lumineux, les quelques licences qu'on reconnaît, entourées par d'autre qui n'ont jamais quitté l'archipel depuis des années, et des cosplayeuses à droite à gauche...
Introducing : le métro japonais (première photo), puis l'arrivée dans le TGS. Bonjour la populace, les stands colorés et lumineux, les quelques licences qu'on reconnaît, entourées par d'autre qui n'ont jamais quitté l'archipel depuis des années, et des cosplayeuses à droite à gauche...Introducing : le métro japonais (première photo), puis l'arrivée dans le TGS. Bonjour la populace, les stands colorés et lumineux, les quelques licences qu'on reconnaît, entourées par d'autre qui n'ont jamais quitté l'archipel depuis des années, et des cosplayeuses à droite à gauche...
Introducing : le métro japonais (première photo), puis l'arrivée dans le TGS. Bonjour la populace, les stands colorés et lumineux, les quelques licences qu'on reconnaît, entourées par d'autre qui n'ont jamais quitté l'archipel depuis des années, et des cosplayeuses à droite à gauche...Introducing : le métro japonais (première photo), puis l'arrivée dans le TGS. Bonjour la populace, les stands colorés et lumineux, les quelques licences qu'on reconnaît, entourées par d'autre qui n'ont jamais quitté l'archipel depuis des années, et des cosplayeuses à droite à gauche...

Introducing : le métro japonais (première photo), puis l'arrivée dans le TGS. Bonjour la populace, les stands colorés et lumineux, les quelques licences qu'on reconnaît, entourées par d'autre qui n'ont jamais quitté l'archipel depuis des années, et des cosplayeuses à droite à gauche...

Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...
Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...
Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...
Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...

Un peu plus loin, un peu d'indé, des produits dérivés (dont du Nintendo, absent du salon, d'ailleurs)...

Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...
Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...
Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...
Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...

Et on continue, on fait plusieurs tours, on tombe sur Kojima (troisième image), on continue...

Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...
Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...
Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...
Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...

Figures conflables ou statues, tout est bon pour rendre son stand un peu plus classe ou voyant...

Et voici les dernières photos~.Et voici les dernières photos~.Et voici les dernières photos~.

Et voici les dernières photos~.

Finalement, nous repartons une petite demie-heure avant la fermeture du salon pour éviter d'être ensevelis par la foule au moment de prendre le métro. Puis, peu de choses à dire sur la soirée, si ce n'est le repas qui fut à nouveau dans un restaurant de curry... Mouahaha~.

Le curry de ce soir. J'en ai peut-être déjà parlé, mais l'intensité des épices pour ce genre de plats au Japon est répertoriée sur une échelle de 0 à 10. Et sous vos yeux se trouve un magnifique curry de niveau 10, mon repas pour ce soir :3 (que j'ai réussi à finir, certes avec un peu de difficulté quand même sur la fin ^^'). Une petite pensée pour l'un de nos camarades qui fondait déjà sur un plat de niveau 4 et qui doit défaillir à la vue même de cette chose x). La présence de l'ambulance ensuite n'a rien à voir avec nous, d'ailleurs.Le curry de ce soir. J'en ai peut-être déjà parlé, mais l'intensité des épices pour ce genre de plats au Japon est répertoriée sur une échelle de 0 à 10. Et sous vos yeux se trouve un magnifique curry de niveau 10, mon repas pour ce soir :3 (que j'ai réussi à finir, certes avec un peu de difficulté quand même sur la fin ^^'). Une petite pensée pour l'un de nos camarades qui fondait déjà sur un plat de niveau 4 et qui doit défaillir à la vue même de cette chose x). La présence de l'ambulance ensuite n'a rien à voir avec nous, d'ailleurs.

Le curry de ce soir. J'en ai peut-être déjà parlé, mais l'intensité des épices pour ce genre de plats au Japon est répertoriée sur une échelle de 0 à 10. Et sous vos yeux se trouve un magnifique curry de niveau 10, mon repas pour ce soir :3 (que j'ai réussi à finir, certes avec un peu de difficulté quand même sur la fin ^^'). Une petite pensée pour l'un de nos camarades qui fondait déjà sur un plat de niveau 4 et qui doit défaillir à la vue même de cette chose x). La présence de l'ambulance ensuite n'a rien à voir avec nous, d'ailleurs.

Dimanche 21

Dernière journée de libre à Tokyo, qui sera donc principalement touristique, à commencer par l'un des deux Pokémon Center de la ville (franchement, ils pourraient nous en donner un en France, s'ils en ont autant ici :3), qui se trouve à quelques arrêts de métro seulement du nôtre. Chose un peu bizarre dans le quartier, cela dit, il y a visiblement des ultrasons de diffusés à l'entrée des magasins, sans doute pour éviter aux jeunes de squatter devant...

Nous sommes au passage rejoints par deux membres de notre groupe qui étaient déjà partis pour une petite expédition le matin à Ginza, quartier où se trouverait "le plus grand marché au poisson du monde", même si leur objectif était le temple qui s'y trouvait aussi.

Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.
Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.
Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.
Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes...  Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.

Poketto Monsta Centa ! Et il est encore plus gros que celui à Nagoya~. Tellement de produits dérivés, en passant des indispensables peluches aux boîtes à gâteaux, sans oublier les chaussettes... Mon porte-feuille a encore souffert un peu, ici ^^'. Au passage, la queue que l'on voit sur la première photo est celle pour réservers les prochains jeux qui sortiront fin Novembre... Les gens sont pressés, comme vous pouvez le voir.

Après cela, nous passons la fin de la journée dans un grand jardin paisible, avant de nous diriger vers Ginza, non pas pour ce que j'ai décrit juste auparavant mais pour partir à la recherche de bars à sushi (enfin !) en traversant d'étroites petites ruelles. Manque de chance, à cette heure-ci, la plupart étaient déjà pleins (ou hors de prix), et c'est donc par petits groupes que nous avons trouvé moyen de nous restaurer.

[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.
[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.

[Faites défiler les photos] Enfin, déjà, le jardin, qui vaut sacrément le coup d'oeil. Pas trop de moustiques cette fois-ci, plutôt des libellules pas trop-trop farouches (dixit la paire en plein processus de reproduction qui s'est posée un mètre devant mon pied, avant de re-décoller maladroitement un fois la photo prise ^^'). Et puis c'est beau, aussi, quoi ! Beau et paisible, ce qui fait qu'on a bien dû y rester au moins une ou deux heures. A noter la présence d'un "héron magique", impossible à prendre en photo sans qu'il ne soit entouré d'un étrange halo blanc.

Arrivant aux abords des rues de bars à sushis, à Ginza. Effectivement, ça n'a pas grand-chose à voir avec ceux que nous avons chez nous. Mon groupe s'est retrouvé à un espèce de comptoir où on pouvait commander les sushis à l'unité aux cuisiniers qui les préparaient alors juste devant nous, mais les autres sont tombés sur ceux un peu plus connus où des plats circulent sur un tapis roulant sur lequel on se sert et où l'on paye à l'assiette.Arrivant aux abords des rues de bars à sushis, à Ginza. Effectivement, ça n'a pas grand-chose à voir avec ceux que nous avons chez nous. Mon groupe s'est retrouvé à un espèce de comptoir où on pouvait commander les sushis à l'unité aux cuisiniers qui les préparaient alors juste devant nous, mais les autres sont tombés sur ceux un peu plus connus où des plats circulent sur un tapis roulant sur lequel on se sert et où l'on paye à l'assiette.
Arrivant aux abords des rues de bars à sushis, à Ginza. Effectivement, ça n'a pas grand-chose à voir avec ceux que nous avons chez nous. Mon groupe s'est retrouvé à un espèce de comptoir où on pouvait commander les sushis à l'unité aux cuisiniers qui les préparaient alors juste devant nous, mais les autres sont tombés sur ceux un peu plus connus où des plats circulent sur un tapis roulant sur lequel on se sert et où l'on paye à l'assiette.

Arrivant aux abords des rues de bars à sushis, à Ginza. Effectivement, ça n'a pas grand-chose à voir avec ceux que nous avons chez nous. Mon groupe s'est retrouvé à un espèce de comptoir où on pouvait commander les sushis à l'unité aux cuisiniers qui les préparaient alors juste devant nous, mais les autres sont tombés sur ceux un peu plus connus où des plats circulent sur un tapis roulant sur lequel on se sert et où l'on paye à l'assiette.

Vient alors le moment de nous rendre dans le quartier que nous attendions (presque) tous : Akihabara. Centre de l'électronique, mais aussi de toute la culture manga et animés de Tokyo. C'est l'heure de commencer la chasse aux figurines, aux posters~...

Ou pas. Enfin, me concernant, j'étais aussi pressé d'aller visiter ce coin, seulement, mis à part 2-3 trucs dans une boutique de jeux rétro, je n'ai rien trouvé de ce que je cherchais car, dans la grande majorité, les produits qu'on trouve ici sont tirés d'animés à succès récents ou qui ont vraiment une solide réputation concernant les plus vieux (du genre Dragon Ball Z ou Sailor Moon). D'ailleurs, même agglutinées les unes à côté des autres, voire au même étage du même immeuble, les boutiques ont tendance à proposer partout des produits identiques en matière de figurine, ce qui est un peu triste quand on voit le nombre de boutiques différentes. Qui plus est, la culture otaku (fan des mangas, animés, jeux vidéo japonais) cherche beaucoup, beaucoup trop à... compenser un complexe national concernant... la taille moyenne des poitrines des habitantes de l'archipel >< (je vous invite à zoomer sur les photos qui vont suivre, pour vous faire une idée, parfois). Ou alors, l'esprit totalement décomplexé du pays sur ce genre de choses fait qu'on ne devait trouver seulement qu'un poster sur trois sur lequel le personnage représenté n'était pas position aguicheuse (ai-je en plus besoin de parler de la règle empirique du "moins il y a de vêtements, plus c'est cher" ?). Et au final, j'ai fait une mini-overdose de style manga en visitant ce quartier, ce style qu'on retrouve partout et qui prouve que ce pays est quand même très renfermé sur lui-même (tandis que chez nous, certaines personnes -dont je fais partie- auraient plutôt tendance à apprécier ce style car il se distingue justement de nos autres productions occidentales).

Un quartier gigantesque, aux rues énormes et emplies de piétons. Sans doute est-ce parce que nous sommes Dimanche, mais les routes sont barrées.Un quartier gigantesque, aux rues énormes et emplies de piétons. Sans doute est-ce parce que nous sommes Dimanche, mais les routes sont barrées.
Un quartier gigantesque, aux rues énormes et emplies de piétons. Sans doute est-ce parce que nous sommes Dimanche, mais les routes sont barrées.Un quartier gigantesque, aux rues énormes et emplies de piétons. Sans doute est-ce parce que nous sommes Dimanche, mais les routes sont barrées.

Un quartier gigantesque, aux rues énormes et emplies de piétons. Sans doute est-ce parce que nous sommes Dimanche, mais les routes sont barrées.

Un petit saut dans un magasin de cartes, puis arrivent les premières figurines, avant un saut au Super Potatoe, magasin dédié au jeu rétro (haaaa, des Famicom (la NES chez nous) qui marchent ! Des Super Famicom ! Et les jeux qui vont avec ! Aaaaaah !Un petit saut dans un magasin de cartes, puis arrivent les premières figurines, avant un saut au Super Potatoe, magasin dédié au jeu rétro (haaaa, des Famicom (la NES chez nous) qui marchent ! Des Super Famicom ! Et les jeux qui vont avec ! Aaaaaah !
Un petit saut dans un magasin de cartes, puis arrivent les premières figurines, avant un saut au Super Potatoe, magasin dédié au jeu rétro (haaaa, des Famicom (la NES chez nous) qui marchent ! Des Super Famicom ! Et les jeux qui vont avec ! Aaaaaah !Un petit saut dans un magasin de cartes, puis arrivent les premières figurines, avant un saut au Super Potatoe, magasin dédié au jeu rétro (haaaa, des Famicom (la NES chez nous) qui marchent ! Des Super Famicom ! Et les jeux qui vont avec ! Aaaaaah !
Un petit saut dans un magasin de cartes, puis arrivent les premières figurines, avant un saut au Super Potatoe, magasin dédié au jeu rétro (haaaa, des Famicom (la NES chez nous) qui marchent ! Des Super Famicom ! Et les jeux qui vont avec ! Aaaaaah !Un petit saut dans un magasin de cartes, puis arrivent les premières figurines, avant un saut au Super Potatoe, magasin dédié au jeu rétro (haaaa, des Famicom (la NES chez nous) qui marchent ! Des Super Famicom ! Et les jeux qui vont avec ! Aaaaaah !Un petit saut dans un magasin de cartes, puis arrivent les premières figurines, avant un saut au Super Potatoe, magasin dédié au jeu rétro (haaaa, des Famicom (la NES chez nous) qui marchent ! Des Super Famicom ! Et les jeux qui vont avec ! Aaaaaah !

Un petit saut dans un magasin de cartes, puis arrivent les premières figurines, avant un saut au Super Potatoe, magasin dédié au jeu rétro (haaaa, des Famicom (la NES chez nous) qui marchent ! Des Super Famicom ! Et les jeux qui vont avec ! Aaaaaah !

Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...
Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...
Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...
Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...

Quelques autres photos pour résumer : des figurines, des vêtements pour le cosplay, des DVDs et jeux (grosse majorité de jeux de drague sur la troisième photo, à voir les couvertures, d'ailleurs...), tout ça, tout ça...

Bon, cela dit, malgré tout ce que j'ai dit précédemment, j'aurais bien voulu pouvoir continuer à fouiller un peu plus, histoire de tomber sur au moins une figurine qui m'aurait convenue... Seulement, nous avons dû interrompre notre visite car mon groupe (les trois Français arrivés il y a un mois) a reçu un SMS parce que notre avion pour rentrer était annulé ><. Ce qui nous a donc fait rentrer en catastrophe et avant les autres à l’hôtel histoire de contacter les familles pour se mettre au point. Ce qui s'est au final soldé par une petit excursion en fin de soirée jusqu'à l'aéroport de Tokyo Haneda (avec dans le métro un homme visiblement ivre qui a dégobillé juste devant nous, histoire de donner le ton) pour essayer de voir sur place ce que nous pouvions faire. L'affaire fut au final un bazar pas possible, en plus du fait que nous sommes sortis une fois au mauvais arrêt de monorail (nous faisant alors payer un trajet supplémentaire). Une fois quelqu'un de la compagnie de trouvé, nous espérions obtenir un peu d'aide... C'était sans compter sur mon billet un peu spécial qui m'interdisait d'avoir accès aux mêmes offres que mes deux camarades. Eux se sont finalement vus reportés sur un autre vol, et non pas grâce à notre action ici, mais plutôt parce que la mère de l'une d'entre nous n'habitait pas trop loin d'Orly et est alors partie régler l'affaire là-bas. Me concernant, je me couchais donc ce soir sans aucun vol retour de prévu. Qui plus est, il paraît qu'un typhon est en approche.

Bon, cela nous aura au moins permis de voir cet escalier customisé en l'honneur du "monorail Pokémon" qui effectue parfois la liaison entre l'aéroport et la ville.

Bon, cela nous aura au moins permis de voir cet escalier customisé en l'honneur du "monorail Pokémon" qui effectue parfois la liaison entre l'aéroport et la ville.

Lundi 22

Et pour finir le séjour, c'est une journée déjà toute programmée qui nous attend. Pour commencer, notre responsable de stage nous emmène vers les bureaux de FromSoftware, troisième et dernière entreprise que nous visiterons pour un moment un peu plus intéressant que les fois précédentes, puisque nous avons été accueilli par Hidetaka Miyazaki, le directeur exécutif du premier Dark Souls -et désormais président de la boîte- qui a répondu à toutes nos questions et devant qui sont repassés les autres membres du groupe pour re-présenter leur projet. Une visite un peu plus profitable, donc, même si pour une fois nous n'avons pas pu voir les bureaux :P.

Du troisième au dixième étage de cet immeuble se trouvent les bureaux de FromSoftware, suivi de quelques visuels sur les murs de la salle où nous avons passé une partie de la matinée.Du troisième au dixième étage de cet immeuble se trouvent les bureaux de FromSoftware, suivi de quelques visuels sur les murs de la salle où nous avons passé une partie de la matinée.
Du troisième au dixième étage de cet immeuble se trouvent les bureaux de FromSoftware, suivi de quelques visuels sur les murs de la salle où nous avons passé une partie de la matinée.Du troisième au dixième étage de cet immeuble se trouvent les bureaux de FromSoftware, suivi de quelques visuels sur les murs de la salle où nous avons passé une partie de la matinée.
Du troisième au dixième étage de cet immeuble se trouvent les bureaux de FromSoftware, suivi de quelques visuels sur les murs de la salle où nous avons passé une partie de la matinée.Du troisième au dixième étage de cet immeuble se trouvent les bureaux de FromSoftware, suivi de quelques visuels sur les murs de la salle où nous avons passé une partie de la matinée.

Du troisième au dixième étage de cet immeuble se trouvent les bureaux de FromSoftware, suivi de quelques visuels sur les murs de la salle où nous avons passé une partie de la matinée.

Après un saut dans le métro qui nous éloigne alors du centre de la ville, nous nous arrêtons finalement pour manger dans un Subway (quelle déception en rentrant en France de voir que le poulet teriyaki n'est pas une exclusivité japonaise ><), puis partons en direction du Musée Ghibli, notre dernier rendez-vous du séjour. Seulement, il se trouve que les billets ont malencontreusement été oubliés à l'hôtel ce matin, et malgré nos négociations et le fait que nos noms soient enregistrés, nous sommes forcés de les avoir sur nous pour pouvoir rentrer >_>. Du coup, c'est parti pour une attente de deux heures (le temps de faire l'aller-retour pour notre fautif) dans le petit parc juste à côté. Rien à voir avec ceux vus précédemment, là il s'agit juste d'une sorte de square public qu'on pourrait voir chez nous aussi. C'est néanmoins l'occasion de faire une petite sieste à l'ombre d'un arbre, vu comment le soleil tape, et d'aller dans un petit café de style français dans le coin (le "Café du lièvre"). Et le mieux dans tout cela, c'est qu'effectivement, non seulement tous les produits sont importés depuis l'hexagone, mais en plus tout est bon ! Enfin un lieu qui veut faire du français et qui y arrive ! Du coup, pour certains, ce fut l'occasion de manger une crêpe, histoire d'amorcer le processus de retour au pays. Bon, d'accord, la décoration était d'un goût un peu particulier, par contre. Au passage, j'apprends aussi que j'ai finalement un avion qui pourra me ramener dès demain. De bons souvenirs de ce café, donc.

En sortant, nous retrouvons très rapidement notre porteur de billets et, même s'il est assez tard, nous avons quand même le temps de faire à peu près le tour de tout le musée. On y trouve quelques vieilles machines des débuts de l'animation, du genre de ceux basés sur la persistance rétinienne (phénakistiscope, praxinoscope, vous avez vu les noms compliqués que je connais ?... Bon, je rigole, j'ai dû ressortir mes cours ^^') ou d'autres instruments plus récents, des bureaux aux murs placardés de dessins préparatoires, avec en bonus une petite séance-cinéma. Manque de chance (pour vous), les photos étaient interdites au sein du musée, vous devrez vous contenter de quelques-unes prises en extérieur ^^'.

Deux petites photos à l'arrêt de métro, en quittant FromSoftware.
Deux petites photos à l'arrêt de métro, en quittant FromSoftware.

Deux petites photos à l'arrêt de métro, en quittant FromSoftware.

Arrivée au musée Ghibli, avec en quatrième photo le parc où nous étions, puis le café. Un univers très végétal que tout cela, avec pour finir le robot et le cube du Château dans le Ciel. Par contre, et notamment dans la boutique, il faut vraiment qu'ils se calment avec Totoro (deux tiers des produits, environ... Alors qu'on ne trouve presque rien du Voyage de Chihiro, par exemple).
Arrivée au musée Ghibli, avec en quatrième photo le parc où nous étions, puis le café. Un univers très végétal que tout cela, avec pour finir le robot et le cube du Château dans le Ciel. Par contre, et notamment dans la boutique, il faut vraiment qu'ils se calment avec Totoro (deux tiers des produits, environ... Alors qu'on ne trouve presque rien du Voyage de Chihiro, par exemple).Arrivée au musée Ghibli, avec en quatrième photo le parc où nous étions, puis le café. Un univers très végétal que tout cela, avec pour finir le robot et le cube du Château dans le Ciel. Par contre, et notamment dans la boutique, il faut vraiment qu'ils se calment avec Totoro (deux tiers des produits, environ... Alors qu'on ne trouve presque rien du Voyage de Chihiro, par exemple).Arrivée au musée Ghibli, avec en quatrième photo le parc où nous étions, puis le café. Un univers très végétal que tout cela, avec pour finir le robot et le cube du Château dans le Ciel. Par contre, et notamment dans la boutique, il faut vraiment qu'ils se calment avec Totoro (deux tiers des produits, environ... Alors qu'on ne trouve presque rien du Voyage de Chihiro, par exemple).
Arrivée au musée Ghibli, avec en quatrième photo le parc où nous étions, puis le café. Un univers très végétal que tout cela, avec pour finir le robot et le cube du Château dans le Ciel. Par contre, et notamment dans la boutique, il faut vraiment qu'ils se calment avec Totoro (deux tiers des produits, environ... Alors qu'on ne trouve presque rien du Voyage de Chihiro, par exemple).Arrivée au musée Ghibli, avec en quatrième photo le parc où nous étions, puis le café. Un univers très végétal que tout cela, avec pour finir le robot et le cube du Château dans le Ciel. Par contre, et notamment dans la boutique, il faut vraiment qu'ils se calment avec Totoro (deux tiers des produits, environ... Alors qu'on ne trouve presque rien du Voyage de Chihiro, par exemple).
Arrivée au musée Ghibli, avec en quatrième photo le parc où nous étions, puis le café. Un univers très végétal que tout cela, avec pour finir le robot et le cube du Château dans le Ciel. Par contre, et notamment dans la boutique, il faut vraiment qu'ils se calment avec Totoro (deux tiers des produits, environ... Alors qu'on ne trouve presque rien du Voyage de Chihiro, par exemple).Arrivée au musée Ghibli, avec en quatrième photo le parc où nous étions, puis le café. Un univers très végétal que tout cela, avec pour finir le robot et le cube du Château dans le Ciel. Par contre, et notamment dans la boutique, il faut vraiment qu'ils se calment avec Totoro (deux tiers des produits, environ... Alors qu'on ne trouve presque rien du Voyage de Chihiro, par exemple).

Arrivée au musée Ghibli, avec en quatrième photo le parc où nous étions, puis le café. Un univers très végétal que tout cela, avec pour finir le robot et le cube du Château dans le Ciel. Par contre, et notamment dans la boutique, il faut vraiment qu'ils se calment avec Totoro (deux tiers des produits, environ... Alors qu'on ne trouve presque rien du Voyage de Chihiro, par exemple).

Suite à cette sympathique visite, la nuit commence à tomber (tôt, comme d'habitude...), et, une fois de retour à l'hôtel, le billet pour se rendre jusqu'à l'aéroport demain de retiré et le dîner de pris, je prends finalement la décisions de me faire une petite expédition en solitaire pour notre dernière soirée au Japon.

Mon dessert, ce jour-ci, les fameuses glaces bleues qu'on voit obligatoirement dans tous les animés qui se veulent "réalistes". Apparemment, c'est à l'eau de mer, mais ça a quand même un goût bien chimique, si vous voulez mon avis, d'où la couleur.

Mon dessert, ce jour-ci, les fameuses glaces bleues qu'on voit obligatoirement dans tous les animés qui se veulent "réalistes". Apparemment, c'est à l'eau de mer, mais ça a quand même un goût bien chimique, si vous voulez mon avis, d'où la couleur.

Allez, juste avant de finir, une dernière annecdote toilette ! Le mode d'emploi de la télécommande dans les latrines de ma chambre, avec la magnifique mention, en haut à gauche, "rinses your posterior with warm water". Le reste vous permet quand même de vous faire une idée du niveau de high-tech de ces repose-séants. Mais je n'ai pas osé appuyer sur quelque bouton que ce soit ^^'.

Allez, juste avant de finir, une dernière annecdote toilette ! Le mode d'emploi de la télécommande dans les latrines de ma chambre, avec la magnifique mention, en haut à gauche, "rinses your posterior with warm water". Le reste vous permet quand même de vous faire une idée du niveau de high-tech de ces repose-séants. Mais je n'ai pas osé appuyer sur quelque bouton que ce soit ^^'.

Et voici désormais la raison de mon périple en solo de ce soir. En arrivant au Japon, on m'a dit qu'aux Burger King, on pouvait trouver des hamburgers noirs à l'encre de seiche. Et il a fallu que ce ne soit qu'aujourd'hui que j'en trouve un, que nous avons aperçu lors de nos trajets du jour. Du coup, comme c'était la seule occasion restante, je suis parti ce soir. Comment ça, j'avais déjà dîné ? Mais on le sait que ça ne nourrit pas, ces trucs-là ! Bref, pour finir sur le sandwich, finalement, rien de particulièrement spécial si ce n'est l'aspect (pain noir -au goût tout à fait normal-, fromage noir -idem... je crois-, sauce noire -légèrement amère mais pas mauvaise bien qu'un peu inhabituelle, et qui donne tout le goût à la chose-, seul le steak semble normal... oui, ça se voit que je ne sais pas trop comment décrire le goût ^^'...), mais au moins ça m'aura permis de voir le coin qui est plutôt sympa -impossible de me rappeler du nom, par contre ><.Et voici désormais la raison de mon périple en solo de ce soir. En arrivant au Japon, on m'a dit qu'aux Burger King, on pouvait trouver des hamburgers noirs à l'encre de seiche. Et il a fallu que ce ne soit qu'aujourd'hui que j'en trouve un, que nous avons aperçu lors de nos trajets du jour. Du coup, comme c'était la seule occasion restante, je suis parti ce soir. Comment ça, j'avais déjà dîné ? Mais on le sait que ça ne nourrit pas, ces trucs-là ! Bref, pour finir sur le sandwich, finalement, rien de particulièrement spécial si ce n'est l'aspect (pain noir -au goût tout à fait normal-, fromage noir -idem... je crois-, sauce noire -légèrement amère mais pas mauvaise bien qu'un peu inhabituelle, et qui donne tout le goût à la chose-, seul le steak semble normal... oui, ça se voit que je ne sais pas trop comment décrire le goût ^^'...), mais au moins ça m'aura permis de voir le coin qui est plutôt sympa -impossible de me rappeler du nom, par contre ><.
Et voici désormais la raison de mon périple en solo de ce soir. En arrivant au Japon, on m'a dit qu'aux Burger King, on pouvait trouver des hamburgers noirs à l'encre de seiche. Et il a fallu que ce ne soit qu'aujourd'hui que j'en trouve un, que nous avons aperçu lors de nos trajets du jour. Du coup, comme c'était la seule occasion restante, je suis parti ce soir. Comment ça, j'avais déjà dîné ? Mais on le sait que ça ne nourrit pas, ces trucs-là ! Bref, pour finir sur le sandwich, finalement, rien de particulièrement spécial si ce n'est l'aspect (pain noir -au goût tout à fait normal-, fromage noir -idem... je crois-, sauce noire -légèrement amère mais pas mauvaise bien qu'un peu inhabituelle, et qui donne tout le goût à la chose-, seul le steak semble normal... oui, ça se voit que je ne sais pas trop comment décrire le goût ^^'...), mais au moins ça m'aura permis de voir le coin qui est plutôt sympa -impossible de me rappeler du nom, par contre ><.Et voici désormais la raison de mon périple en solo de ce soir. En arrivant au Japon, on m'a dit qu'aux Burger King, on pouvait trouver des hamburgers noirs à l'encre de seiche. Et il a fallu que ce ne soit qu'aujourd'hui que j'en trouve un, que nous avons aperçu lors de nos trajets du jour. Du coup, comme c'était la seule occasion restante, je suis parti ce soir. Comment ça, j'avais déjà dîné ? Mais on le sait que ça ne nourrit pas, ces trucs-là ! Bref, pour finir sur le sandwich, finalement, rien de particulièrement spécial si ce n'est l'aspect (pain noir -au goût tout à fait normal-, fromage noir -idem... je crois-, sauce noire -légèrement amère mais pas mauvaise bien qu'un peu inhabituelle, et qui donne tout le goût à la chose-, seul le steak semble normal... oui, ça se voit que je ne sais pas trop comment décrire le goût ^^'...), mais au moins ça m'aura permis de voir le coin qui est plutôt sympa -impossible de me rappeler du nom, par contre ><.

Et voici désormais la raison de mon périple en solo de ce soir. En arrivant au Japon, on m'a dit qu'aux Burger King, on pouvait trouver des hamburgers noirs à l'encre de seiche. Et il a fallu que ce ne soit qu'aujourd'hui que j'en trouve un, que nous avons aperçu lors de nos trajets du jour. Du coup, comme c'était la seule occasion restante, je suis parti ce soir. Comment ça, j'avais déjà dîné ? Mais on le sait que ça ne nourrit pas, ces trucs-là ! Bref, pour finir sur le sandwich, finalement, rien de particulièrement spécial si ce n'est l'aspect (pain noir -au goût tout à fait normal-, fromage noir -idem... je crois-, sauce noire -légèrement amère mais pas mauvaise bien qu'un peu inhabituelle, et qui donne tout le goût à la chose-, seul le steak semble normal... oui, ça se voit que je ne sais pas trop comment décrire le goût ^^'...), mais au moins ça m'aura permis de voir le coin qui est plutôt sympa -impossible de me rappeler du nom, par contre ><.

En rentrant, c'est également l'occasion de passer une dernière fois dans un konbini pour acheter quelques produits locaux, puis il faut empaqueter les dernières affaires car il va falloir attraper l'avion tôt demain.

Mardi 23

Et voilà, il est désormais temps de quitter cet étrange pays qu'était le Japon. Réveil très tôt ce matin pour aller prendre un train qui nous emmène, moi, les responsables japonais qui nous escortent et les français présents depuis 3 mois au Japon, jusqu'à Narita (oui, du coup je me retrouve dans le même aéroport qu'eux, et mon avion décolle environ une heure après, du coup c'était plus simple comme ça), tandis que les deux autres devront attendre demain. Une fois les adieux aux japonais de faits et les autres abandonnés (je me retrouve dans une autre section de aéroport vu que je ne prends pas la même compagnie), il ne me reste plus qu'à attendre que les bureaux ouvrent pour déposer mon bagage. Et du coup, j'en ai profité pour commencer à écrire cet avant-dernier article, que je finis seulement une semaine et demie plus tard ><.

Ca fait vide, quand même...

Ca fait vide, quand même...

Mmmh ? Avant-dernier ? Moui moui, j'ai l'intention de préparer un bonus pour Décembre, quand je me serai débarra... pardon, quand j'aurais donné tout ce que j'ai rapporté ^^. Avec plein d'autres anecdotes de prévues, les vidéos manquantes peut-être, même, et tout, et tout.

Stay tuned, notre voyage n'est pas encore tout à fait fini !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Béatrice 08/05/2015 09:32

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire vos différents articles, notamment celui-ci. Il n’y a pas longtemps, j’ai fait une demande de prêt chez : https://www.sofinco.fr/projet-credit/pret-vacances.htm , pour pouvoir me rendre au Japon pour mes vacances. Celle-ci vient tout juste d’être validée et j’ai vraiment hâte d’y être. Votre blog m’a beaucoup aidé à planifier mon séjour et je vous en remercie. Bonne continuation !