Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Keskejévu

Meeting à la Ferté-Alais, le bilan (ou quand, pour une fois, il y a plus de photos que de texte).

24 Juin 2010 , Rédigé par Romain Publié dans #Aéro

Pendant ce magnifique week-end de la Pentecôte (ou de l'Entrecôte, si vous préférez, je souhaite d'ailleurs une bonne fête à tous les Didier qu'on a oublié ce jour là, de toute façon, le christianisme est la moyen le plus sûr pour moins travailler... plus de 2000 ans que ça dure, ça a toujours pas été réformé... bon, je vais arrêter là, je ne tiens pas à écourter encore plus ma pauvre et insignifiante vie...)

Mais trêve de blabla, plongeons-nous dans le vif du sujet... *plouf*

Bref ! En ce 21 Mai 2010, après un réveil difficile (comme le sont assurément tous les réveils), ma famille et moi-même avons pris la voiture pour nous rendre à la Ferté-Alais, où ce passait d'ailleurs un meeting aérien, à se demander si on y allait pas pour ça...

Toujours est-il que nous quittions donc Paris pour nous rendre dans la joie et la bonne humeur dans le lieu prép-supposé (ou pré-dit, plutôt... :P *roooh, les calembours de mouise...*), et ainsi profiter avec alégresse de ces embouteillages qui nous ont donc pu faire profiter d'une petite pointe à 2 km/h pendant une heure supplémentaire, le tout secondé d'un Iphone-GPS-Musique qui buggue et est long à fonctionner , ce qui ne fait qu'allourdir l'ambiance déjà tendue, menée d'une main de maître par un père de famille intransigeant, le tout dans une superbe Fiat panda couleur anis (disons vanille, pour éviter les malentendus), dans laquelle je peine à caser les grandes cannes qui me servent de jambes...

1 - Visite au parking

Enfin donc nous arrivons, et après un petit moment de marche entre de nombreuses personnes aux caractères très différents et aux moufflards braillards, nous entrons dans un "hangar extérieur" où sont entreposés ces oiseaux de métal, de bois et de toile. Nous en passerons donc une bonne partie en revue, et dans l'ordre alphabétique (C'est décidé, j'arrête ces phrases débiles de 3 kilomètres... ou pas, en fait...) :

Je commencerais donc avec celui-ci, que, malgré les connaissances de mon père cité plus haut, nous n'avons pas réussi à nommer. C'est pourquoi je lance un petit jeu. Celui qui pourrait me fournir le nom de cet avion recevra une magnifique poignée hexagonale pour balais à chiottes d'un diamètre de 4,586 mm et d'une longueur de 34,9 cm, le tout rose à points bleu (faut bien faire de la pub aux sponsors... et eux, ils en ont besoin).
Mais redevenons sérieux quelques instants :

Ici, quelques avions de la première guerre mondiale, Allemands pour la plupart.


Ici, un magnifique B17, l'avion qui largua la bombe atomique (une invention moins magnifique... quand on pense que les américains ont déjà Chuck Norris...)

Et maintenant, le B25, un autre poids lourd (nota : le "B" signifie Boeing... eh oui, les Boeings ne sont pas seulement de pacifiques avions de ligne...)

Ici, le Blériot XI, l'avion de Pégoud, l'homme qui, entre autres, découvrit le looping. Sur la dernière se trouve un homme grimé en musicien de l'époque.

Alors, pour celui-ci, spécial dédicace aux fans des têtes brûlées : un authentique Corsair (mais pourquoi diable l'avoir dépecé ainsi ? Sacré moteur, quand même).



Maintenant, un rapide passage sur le Cricri, le plus petit avion du monde (pour le moment).

Et eeeeeeerrrrr magnifique Fokker DR1 (celui en rouge et blanc est une réplique du Baron Rouge, as de la première guerre mondiale).

Le hurricane, bel avion Anglais de la seconde guerre mondiale.

Le Junker Ju52, un avion de transport.

Le MS185...

...le NA68...

Et on arrive à l'imposant P51 Mustang Américain.

Un petit passage par le Piper J3, avion d'observation...

Pour atterrir sur un beau Potez, avec deux personnages sur l'empennage que vous reconnaîtrez bien sûr !

Maintenant, le Royal Air Force SE 5 (RAF SE 5... ils pouvaient pas faire plus simple ?^^)

Le Skyraider, ou le plus gros monomoteur au monde !

Mais n'est-il pas magnifique, celui-ci ! Un superbe Spitfire LF Vb !!

Et ici, un Spitfire Mk (prononcez Mark Five) XIX.

Coup d'oeil sur le Stinson Reliant.

Et une petite série de T6, les deux derniers repeints en Zero Japonais, vu qu'il n'en reste plus qu'un au monde et qu'ils se ressemblent beaucoup (d'ailleurs, dans les têtes brûlées, à part les documents d'époque, les Zero sont en réalité des T6).

Le TBM Avenger, un avion de porte... avion --'.

Et pour clore cette première partie, le Tiger Moth.

Donc, après, on est sorti. On est allé manger des sandwichs qu'un petit groupe de personnes parmi tant d'autres vendaient. Pourquoi ceux-ci ? J'en sais rien... mais c'est pas forcément la meilleure chose qu'on ai faite (les gars, si je vous parle d'un mec qui verse de la bière depuis une cruche, mais qui met sa main au dessus pour pas que la mousse passe, vous en pensez quoi !?!? ... burk).
Toujours est-il qu'alors commencé le "show" : un petit défilé d'avions, montrant leurs prouesses techniques, ou lors de reconstitutions bien mises au point, le tout sous les commentaires de Bernard Chabbert, le présentateur de Pégase, sur FR3 pour ne pas faire de pub. Ce qui me permet donc d'embrayer sur la deuxième partie :

2 - En vol (ça, c'est du titre recherché)


1) Les 100 ans de la Marine Nationale (oui, une sous-partie, parce que là, c'est long)


Donc, une petit intro présentée par deux Rafales Marine...

... et secondés par deux Super Etendard. Ça fait du bruit et ça va vite^^.

2) La 1ère Guerre Mondiale : L'aube des As (oui, elles sont courtes mes sous-parties, et alors ?)


Alors voici un avion qui ressemble au Bücker Bü 133... si vous savez si c'en est ou pas, merci d'avance de me prévenir.

Donc, une simulation d'attaque de Fokker DR1...

... et qui se font finalement attaquer par des Nieuport 17 Français.

3)°1 La 2nde Guerre Mondiale : Du côté du Rhin


Une petite partie présentant deux des meilleurs avions de la 2nde GM : à gauche, le Focke Wulf 190, à droite, le P51 Mustang.

3)°2 La 2nde Guerre Mondiale : La Bataille d'Angleterre


Une petite pensée à l'Angleterre qui continua la guerre en 1940, ici symbolisée par le Hurricane...

...et ici par le Spitfire LF Vb (comme c'est beau !).

3)°3 La 2nde Guerre Mondiale : Pearl Harbour et 30 secondes sur Tokyo


On terminera donc cette guerre avec Pearl Harbour, ici avec l'attaque des Zero, représentés par les T6...

... avec de beaux effets spéciaux (Pearl Harbour = ça x 10) (Ils mettent le paquet, mon gars !)...

... et le PT Stearman arrive...

... et les Zero s'enfuient.

Et après, les Américains se vengent. Pas tout de suite avec Hiroshima et Nagazaki, d'abord par un petit raid sur Tokyo (de 30 secondes !), avec ça :

Le B25 Mitchell, qui recouvrit donc, avec ces congénères, la capitale Japonaise d'une pluie de bombes.

Et, d'une guerre à l'autre, nous enchaînons avec la Guerre Froide, et donc les avions Soviétiques :

4) Les faucons de Staline


Avec le minuscule mais très bruyant Polikarpov I-16.

Le Yak 3 et 3U.

Et pour finir le Yak 11.

Et mettons fin à la guerre, mais aussi triste sujet soit-elle, avec quelques acrobaties.

5) Les cascadeurs


Le Extra 330 SC, avec un excellent pilote (si j'arrive à mettre les vidéos...)

Le Pitts S2B

Et enfin le LO-110 à l'atterrissage, un planeur acrobatique, lui aussi.

Et c'est sur cette image que je termine ce topic, et ainsi vous dit au revoir ! (ça fait un peu sec par rapport à l'introduction, je trouve...).

Bon, je vous laisse, je vais manger ^^. (oui, dans tous les cas, ça se termine en queue... d'avion).

 




Lire la suite