Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Keskejévu

Articles récents

Englisherie : Fin du récit + Annecdotes

5 Septembre 2011 , Rédigé par Romain Publié dans #Voyages

Parce que ça me faisait un article trop long pour l'Angleterre, je suis obligé de vous poster les deux derniers jours et les annecdotes dans un autre post.

 

Lundi 22

Avant-dernière journée.

167-
167 : La photo inutile du jour !

Tout d'abord, une heure de cours assez détendue précède une seconde durant laquelle ont été faits des tests pour voir si nous avions progressé (bon, je ne m'en suis pas trop mal sorti...), et déjeuner.
Pour le rendez-vous des débuts d'activités, les 3/4 des Français ont fait une "Flash Mob" de la danse du "Talent show" en plein milieu de la place.

Après, les monos ont décidé d'organiser un "grand jeu" : le sardine !
Alors, la sardine, kesseussé ?
Il s'agit d'un genre de cache-cache, à la différence qu'une seule personne (la sardine) part se cacher tandis que les autres comptent, puis partent la chercher. Lorsque quelqu'un la trouve, il doit se cacher avec elle, et, au fur et à mesure que le groupe grandit, il faut se serrer de plus en plus pour ne pas se faire repérer. Le dernier à trouver les sardines la devient pour la prochaine partie.

Puis, après le break, nous avons dû faire nos sacs, et, à 6h, rendez-vous dans la chapelle pour la "presentation".

168-169-
168 à 169 : Belle chapelle, tout de même ! La luminosité empêche de faire des bonnes photos, mais elle est belle hihi.

Il s'agissait d'une "remise des diplômes" et autres médailles pour les vainqueurs des tournois. C'est assez sympa à vivre tongue.
Ensuite, normalement, nous aurions dû avoir un barbecue dehors, mais comme il a de nouveau plu, ça s'est cette fois-ci terminé dans le self, sans que le menu ait changé pour autant (ce genre de repas doit être maudit en Angleterre).
Puis l'activité du soir fut le Disco (d'adieu), et comme c'est la dernière, j'ai fais un effort et je suis allé danser... Bon, ça a fait beaucoup moins d'effet qu'en Pologne (auto-private joke tongue) ^^, surtout avec ceux qui se foutent de moi parce que je ne danse pas comme eux et mon frère qui passe son temps à me hurler d'arrêter, parce que je suis mauvais... Alors que déjà, il fallait que j'arrive à "accepter" la musique (qui était évidement à un volume particulièrement élevé, mais là c'est mon avis, aujourd'hui pour que ça plaise, il faut écouter fort (heureusement que mes amies les boules quies étaient là pour me sauver)), alors si en plus il faut que je me dandine d'une jambe sur l'autre, un bras en l'air qui sert à rien et le bassin qui fait lentement gauche-droite, je dis non !
C'est pour ça que j'ai fini par sortir (j'ai vraiment une vie intéressante, je trouve tongue) après quelques temps, sentant surtout le besoin de m'isoler, ce que j'ai fais en m'aidant de mon baladeur MP3 et de ma VRAIE musique, assis sur un banc et me faisant mentalement une analyse du comportement puéril de l'adolescent moyen... Bon, là, ça va vous ennuyer, mais moi, ça m'a fait du bien. Je pourrai vous faire un exposé très long, mais aprèsil faut partager mon point de vue et j'ai peur que cela soit un peu hors-sujet...
Bref, à la fin, j'ai fini par avoir froid et j'ai commencé à marcher un peu, toujours dans le même état d'esprit (cette histoire est vraiment pleine de rebondissements, n'est-ce-pas ?).

Suite de quoi, j'ai fini par retourner à ma maison pour me préparer à dormir juste après le checking (naïf que j'étais), et donc, une fois douché, je suis allé à 10h dans la "common room"... où je me suis retrouv seul. Je suis donc remonté dans ma chambre, pour voir si mes colocs étaient arrivés... ben non ! Et, alors que je voyais à la fenêtre que les Turques quittaient peu à peu les lieux pour retourner dans leur pays, j'ai remarqué que la "disco" continuait toujours. J'ai donc tranquillement patienté à la fenêtre jusqu'à la fin. J'ai même eu l'occasion d'assister au "rabattage" des étudiants qui voulaient rester un peu plus longtemps, ce qui ne plaisait pas particulièrement aux gardiens en gilet jaune fluo et à la lampe torche surpuissante.

Le checking s'est exceptionnellement fait dans les chambres.
Et lights off...

Nuit du Lundi 22 au Mardi 23

Qui dit dernière nuit dit dernières co*******... Enfin, pour certains.
C'est ainsi que plusieurs ont tenté une sortie nocturne, "pour l'adrénaline".
Je vous reporte ici ce qu'ils m'ont raconté :

 

 
Moi, je n'avais rien remarqué, je me suis endormi juste quand ils allaient partir, mais je me suis fait réveiller par les autres quand ils m'ont tartiné du dentifrice sous le nez... Classe -_-.


Mardi 23

Un dernier jour qui commence bien, puisque j'ai réussi ma nouvelle mission que j'avais récupéré de Mathieu. Ma cible était Maxime, et je devais soit partir à la chasse aux lapins avec lui (il y a une petite faune assez développée au lycée), soit lui faire faire un café pour Mél'. J'ai pris pour prétexte que, comme les monos avaient été géniaux pendant le séjour, on leur fasse le café du jour. J'ai donc fait celui de Manu, embarqué Mathieu pour qu'il fasse celui d'Emeline et demandé à Maxime de faire celui de Mélanie, en lui expliquant qu'il apprendrait du même coup à en faire. Et bingo, tout le monde sur ma table avait vu venir le truc sauf Maxime, et quand il a donné son café à Mél', tout le monde a crié "pigeooon !". Du coup, j'ai récupéré sa mission, mais il était trop tard pour la faire : il fallait que je fasse une partie de ping-pong avec Robin, donc too late.

A 9h, il nous faut quitter nos chambres pour nous rassembler dans le hall avec nos valises.
A l'heure de partir, il s'avère que je n'ai pas de pique-nique, car nous avons avec nous une personne de plus qui rentre à Paris, et qui donc a pris "mon" sachet... J'ai donc le droit à un autre fait à l'arrach' sur la fin, surtout que j'avais passé mon temps à ranger les valoches dans le car, ce pourquoi je n'avais eu le temps d'aller en chercher un (bon, il fallait le prendre avant d'aller au car, mais je n'avais pas vu)). Le directeur nous a personnellement raccompagné jusqu'au moyen de transport qui nous raccompagnais jusqu'à Londres.

9h37 : On quitte Husrt Crying or Very sad.

169-

170-
169 à 170 : Dernier paysages de "college".

171-

172-
171 : Et on part...
172 : Cette fois-ci, nous sommes définitivement sortis, et nous passons devant une des statues d'aigles de l'entrée.

173-

174-
173 : Arrivés à Londres, nous passons devant l'Ambassade Française !
174 : Enfin ! J'ai enfin réussi à prendre en photo ces taxis, arborant le magnifique drapeau du Royaume-Uni, le Union Jack !

Après plus de 2h30 de route pour cause "bouchons", nous arrivons à London où nous mangeons avant de prendre l'Eurostar à 14h02, qui va nous ramener en France.
14h35 : Nous passons le tunnel sous la Manche dans l'autre sens pendant 22 minutes, pour donc ressortir à... Non, pas 14h57 mais 15h57 heure Française (y'en a qui ont des lacunes en maths ?) !

[Bon, alors je tiens à faire un point, ici, en plein milieu de ce récit : je veux juste m'excuser pour les blagues du même genre que la dernière, que je suis le seul à comprendre sur le coup et je fais plus pour m'amuser moi que ceux qui lisent, vu qu'on va plutôt lire ce genre d'article pour découvrir et non réfléchir (un style de lecture que j'appellerai "lecture passive"^^). Donc voilà, c'est nul et pas drôle tongue.
L'histoire peut reprendre Wink]

Manque de bol, moi qui pensais me faire un retour tranquille dans le train, il a fallu que je me retrouve à côté des filles qui n'arrêtaient pas de faire les folles et les bavardes avec un autre gars, donc bon, hein, no comment, c'est la nature humaine (chez certains), donc on va pas aller chercher trop loin...

info ATTENTION : Moment triste en approche...
...suivi d'un long passage phylosophique qui peut s'avérer être très chiatique


Enfin, la gare a commencé à être proche, et nous sentions que c'était la fin... Les premiers pleurs montèrent, nous nous sommes tous pris dans les bras les uns les autres, dans le train comme dans la gare, et nous sommes chacun partis de notre côté.

Donc merci à vous tous !
Merci à Henri, Thomas, Yvain et Mathieu pour m'avoir supporté dans la chambre et pendant la journée (spécialement Thomas et Yvain, parce que la frite c'est bien Français, et également à Henri pour les coups de stress avec Lisa, et aussi à Mathieu pour son accent (en espérant te revoir à l'ENAC dans quelques années, pourquoi pas Wink )).
Merci à Rémy pour tout ces conseils et tout genre.
Merci à Mathias et Maxime pour avoir été là pour pimenter un peu le quotidien.
Merci à Nicolas (en plus de sa musique et de Naheulbeuk) et à Pauline (la grande) pour les cours passés ensembles, et +1 à Pauline pour avoir surveillé Yvain Wink.
Merci à Cléa pour ses crises de fou rires.
Merci à Clément pour la pub Velouté Fruix.
Merci à Marc, Robin, Augustin, Jean-Baptiste, Quentin et Gaetan pour avoir apporté un peu de jeunesse dans le groupe.
Merci à Anne-Sophie pour ses délires.
Merci à Solène pour avoir occupé en permanence la partie avant droite au DodgeBall^^.
Merci à Lindt pour son surnom Wink.
Merci à Adrien (coupe à la brosse) pour ses pensées philosophiques (teu-heu) quand aux forces présentes ailleurs dans l'Univers.
Merci à Adrien (le frisouille) pour m'avoir fait découvrir Noob et pour le surnom.
Merci à l'autre Pauline pour être plus petite que la grande.
Merci à Juliette pour son regard terrifiant.
Merci à Carla pour sa voix suraiguë et ses questions bizarres.
Merci à Alex pour la causette et son air faussement offusqué quand je danse.
Merci à Marie pour nous avoir gardé Oscar à l'écart quelques temps ^^.
Merci à Irène pour les petites discutions lors des ballades dans les villes et pour lui avoir fait pense rà son grand frère.
Merci à Justine pour son magnifique touché de piano.
Merci à Alice pour avoir veillé sur Justine-la-timide Wink.
Merci à Manon pour ses bagues énormes et nombreuses.
Merci à Lucile pour le match de badminton.
Merci à Alban, Violette, Louise et Adèle (en plus d'être la seule fille de la danse) pour avoir apporté leur touche à l'ambiance.
Merci à Nicolas, Thibault et Thomas pour avoir été avec nous, même s'ils ne faisaient pas partis de notre groupe, et bravo pour être venus en "solitaire".
Merci à mon frère pour avoir été supportable pendant le séjour.
Merci à ceux que je pourrai oublier.
Et un gros merci final à Mélanie, Émeline et Manu pour avoir été des GO formidables !

Merci à vous tous.
Mais désomais, et je sais, c'est dur à dire mais c'est vrai, mais vous appartenez au passé. Ce séjour fut quelque chose de magnifique et fort, et j'espère vous revoir tout de même Wink.
Vous êtes du passé, mais vous avez vu que je ne vous oublie pas pour autant.

Dehors, depuis ce matin, il pleut. Comme si ce beau pays ne voulais pas nous voir partir. C'est l'Angleterre qui retient la France quand celle-ci doit partir accomplir son devoir, sans savoir si elle reviendra, la laissant seule dans les draps froissés après la dernière nuit, draps que sont ses habitants.
C'est comme cela que je vois notre départ, mais cette séparation entre pays représentent également la nôtre. Malgré les liens qui se tissent, la vie poursuit son cours et il arrive un moment où ils sont trop tendus, trop fragiles face à la distance qu'ils ne peuvent que casser.
Bientôt, après l'arrivée à la gare du Nord, il en sera de même : à l'intérieur même du groupe, il faudre se dire "au revoir", "salut", voire même "adieu"...
Et pourtant, il faut continuer. C'est ainsi. Aussi longtemps que l'on demeure ensemble, il arrive toujours que ce lien qui nous unit cède. Et on aura beau dire que grâce à Internet, nous pouvons garder contact, après quelques semaines ou mois, vous ne serez qu'un onglet de plus parmi tant d'autres chez une personne qui ne vous contactera sans doute plus. Si ce n'est pas le cas, je ne peux que vous encourager à garder contact. Mais choisissez bien...
Et si jamais votre lien est d'or, il ne se détruira sans doute jamais.
Malheureusement, ce genre de périple est trop court pour être de ce style-ci. Tout (ou presque) est éphémère dans ces groupes.
Et heureux soient ceux qui arriveront à se retrouver. Pour les autres, ne gardez du passé que vos bons souvenirs, souvenez-vous de vos erreurs, ravalez vos excuses inutiles et futiles pour ne garder que les vraies, celles qui valent quelque chose, et regardez vers le futur.
Lui aussi représente cette toile d'araignée autour de vous, composée de tous ces liens plus ou moins solides que vous tissez sans cesse. Faites que ceux qui vous relient aux branches soient les plus sollides. Et n'oubliez pas que la main d'une seule personne, les intempéries ou même vous-même peuvent suffire à tout détruire.

Je l'ai déjà dit, il faut savoir garder du passé ses erreurs pour ne plus les faire, mais aussi les bons souvenirs si on n'a pas à les regretter. Et celui-ci risque de rester longtemps dans ma mémoire.
Merci encore Wink.

Romain - Néo

 

Annecdotes


Les anglais et la route :
Bien que fichtrement semblables avec les nôtres, les panneaux d'Angleterre ont des formes bien particulières, qu'on ne retrouvera pas toujours chez nous. Malheureusement, je n'ai aucun lien à vous fournir contenant vraiment les échantillons que j'ai pu voir...
Et bien sûr, il y a cette fameuse règle comme quoi il faut rouler à gauche.

Le système "Hurst College" :
Hurst College est visiblement un véritable lycée (voire même plus) et pensionnat durant l'année scolaire.
Les étudiants y dormant doivent coucher dans leurs maisons, qui peuvent être :
-Eagle ou Red Cross pour les garçons.
-Star ou St Johns pour les filles.
D'après mon plan, il existe aussi Martlets et Shield, mais je crois que personne de chez nous n'était concerné.
B1-
B1 : J'étais chez les Eagles !

Les journées sont réglées comme du papier à musique :
-7h45 au plus tard : réveil.
-De 8h à 9h : Petit déjeuner.
-9h15 : Premier cours, jusqu'à 10h45.
-De 10h45 à 11h15 : Break.
-11h15 : Second cours, jusqu'à 12h45.
-12h45 : Déjeuner, puis temps libre.
-14h : Première activité, jusqu'à 15h45.
- De 15h45 à 16h15 : Break.
-16h15 : Seconde activité, jusqu'à 18h.
-18h : Project ou Orientation.
-De 19h à 20h: Dîner.
-20h : Dernière activité, jusqu'à 22h.
-22h : Rendez-vous dans les maisons, interdiction de ressortir.
-22h15 : Checking.
-23h : Extinction des feux.
Une petite pensée à un cousin, qui doit suivre un système du même style pendant toute l'année scolaire, en plus difficile (et qui, sans doute, ne se gênera pas pour venir de nouveau donner son gentil avis sur cet article).

Les cours consistaient principalement à pratiquer oralement l'anglais, en interaction avec les élèves d'autres pays, en plus d'exercices de grammaire. Pour le premier cas, c'était souvent sous la forme de jeu, d'exercices d'écriture, etc., tandis que pour le second, il s'agissait de feuilles de travail.

Pour les repas, c'était... mangeable. Mais il faut s'habituer au régime "patate" : quasiment à chaque plat, nous y avions droit. Au matin, il y avait des sortes de croquettes de pomme de terre, à midi, elle pouvaient être sous toutes les formes, comme pour le soir. Sinon, vous aviez le choix de la viande (souvent entre deux), ou un menu végétarien pas spécialement ragoutant. Vous pouvez également prendre des crudités à volonté, en entrée. Les desserts, enfin, étaient parfois bons, mais sans plus, ou alors banaux.
Paroifs, pour avoir fait quelque chose de spécial en cours ou aux activités, vous pouviez gagner un "Meal Pass", un ticket qui vous permettait de ne pas avoir à faire la queue pour aller manger. Je peux vous dire que ça en motivais plus d'un ^^.

B2-
B2 : Ces fameux Meal Pass que beaucoup n’hésitaient pas à réclamer.

Hurst possède un grand parc, aussi y croise-t-on souvent des lapins ou autres rongeurs, aux milieu de l'herbe ou de la flore assez diversifiée.

B3-

B4-
B3 à B4 : Petit écureuil rabbit.

Les chambres n'étaient pas spécialement en bon état, mais nous possédions déjà (presque) tous un bureau et un armoire ou un tiroir. Sans excès de confort et serrés un peu comme des sardines, on s'y sent bien tout de même.

B5-

B6-
B7-

B8-
B9-
B5 : Mon coin
B6 : Le lit d'Henri, avec son tiroir en-dessous.
B7 : Du côté de chez Thomas (ça commence à devenir un peu bordélique).
B8 : Chez Yvain (pas mal non plus dans son genre).
B9 : Et celui de Mathieu, qui, je pense, a gagné la palme pour le plus gros bazar (il fallait le voir en vrai ^^) !

Les douches... Ah ! Les douches !
Avec un net problème de température (beaucoup trop chaud pour moi, avec impossibilité de régler la température qui augmentait très vite) et une pression qui s'est nettement affaiblie dans les derniers jours, c'était parfois assez redouté d'y aller ^^. Et encore, on avait du bol, chez les filles, apparemment, il n'y avait qu'un rideau, même pas de porte ! Pas toujours très propres, c'est dingues le nombre de gel douche qu'on a retrouvé dedans ! ^^
Les toilettes et les lavabos étaient un peu dégeus par moment, mais on s'y fait, c'est comme le camping.
D'après Henri, il y aurait un fantôme pétomane qui hanterait les toilettes (Henri, si tu me lis...).

B10-

B11-
B12-

B13-
B10 : Côté douche.
B11 : Côté toilettes.
B12 : Exemple de douches.
B13 : Exemple de toilettes.

Passionant, hein ?


Quelques proverbes Anglais :
"If you look after the pennies, the pounds will look after you". -> Si vous faites attention aux centimes, les livres feront attention à vous. Autrement dit : "petit à petit, l'oiseau fait son nid".

"The early bird catches the worm" -> L'oiseau matinal attrape le ver. Autrement dit : "l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt".

Malheureusement, c'est tout ce dont je me souviens... Embarassed.
Beaucoup d'autres ici : http://www.anglaisfacile.com/free/proverbes-2.php

Les fameux jeux de cartes :
Jamais je n'aurai appris à jouer à autant de jeux de cartes que pendant cette colo. Si l'on récapitule, cela fait :
-Belote.
-Tarot.
-Pouilleux (massacreur).
-Un rappel sur le Tas de merde.
-La Dame de Pique (je n'y ai pas joué, mais plutôt appris en regardant les autres...).

Voilà ! Ca va être bon !
Félicitations pour avoir eu le courage de tout lire, et merci de votre attention !
A la prochaine !!

And here we go !

 

Citation:
Tout d'abord, il fallait sortir de la maison, et la porte d'entrée était l'endroit le plus délicat. Une fois cela de fait, on s'est caché dans les broussailles avant de repartir. Là, un "yellow man" (les "gardiens", à cause du gilet fluo) est arrivé et a commencé à nous courser en criant "Stop ! Stop !", donc on s'est mis à courir.

[Ici, j'ai plus trop suivi, tout ce que je sais, c'est qu'ils ont rencontré des gens du staff qui ont dit aux "yellow man" que les jeunes étaient avec eux...]

On a fini par se cacher dans un ravin, sous la pluie, et on est bien resté 20 minutes dissimulés ici. Au moment de retourner dans nos chambres, Rémy nous a dit de faire attention, parce qu'il y avait une alarme à côté de nous... qu'on a déclenché, et qui a réveillé des gens du staff qui dormaient juste à côté. Alors on s'est "rendus" quand nos momos sont arrivés, et le "yellow man" nous a fait attendre 10 minutes sous la pluie pour l'avoir fait courir et réveillé le staff. Après, on est rentré.
Lire la suite

Ferté-Alais 2011, le retour

5 Juillet 2011 , Rédigé par Romain Publié dans #Aéro

Eh oui, mesdames et messieurs, c'est reparti pour un tour ! Les hélices qui tournent, les moteurs qui vrombissent, l'odeur de kérosène qui flotte dans l'air, la torticolis du lendemain à faire de regarder en l'air et les commentaires vaseux de Rom1... Ça vous avait manqué, hein ?
*Réaction des lecteurs : 284732.gif *

Bref, voilà, je suis retourné à la Ferté-Alais cette année, afin d'admirer les merveilles de l'aviation qui prennent leur envol. Je ne vais pas vous faire une intro interminable comme d'habitude, entrons directement dans le vif du sujet !
Comme tous les meetings, il s'agit plutôt d'un entrepôt de photos, donc éventuellement une ou deux anecdotes apparaîtront... Je précise déjà que, grâce à (ou plutôt "à cause de") mon frère qui a la gâchette facile, j'ai eu la joie de devoir trier quelques 1400 photos, dont seulement 300 ont été isolées, avec quelques 200 à recadrer... Youpi 61120.gif
Enfin bon, maintenant c'est fait, donc je vais écrire un peu ^^.

I-Au sol

Tout d'abord, la visite au parking, dans l'ordre alphabétique de nouveau, mais cette fois-ci en fonction des deux catégories qui je viens de créer.

1) Quelques vieilles connaissances

On les a vu, on les connaît, et pourtant on est content de les revoir (enfin je crois...) : voici tous ceux qu'on a déjà croisés l'année dernière !

1-b-17_111.jpg2-b-17_210.jpg
3-b-17_310.jpg4-blario10.jpg
5-corsai10.jpg 6-corsai11.jpg

1 à 3 : Ici, ce bon vieux B-17 "Pink Lady", exactement à la même place que la dernière fois, à se demander s'il n'appartient pas au club, en fait... Et on profite de la première pour voir qu'il y avait du monde, et que les conditions pour prendre des photos au sol n'étaient pas des plus simples... Allez demander à 20 personnes si elles veulent bien se décaler un peu pour pouvoir prendre quelques images... Rolling Eyes
4 : Le Blériot XI-2, avion de Pegoud, sur lequel le premier looping au monde a été exécuté (je l'ai pas déjà dit y'a un an 10277.gif ?
5 à 6 :Le Corsaire, un peu plus réparé que l'année dernière... mais toujours pas cette-fois qu'on le verra voler.

7-dougla10.jpg8-extra_11.jpg
9-extra_12.jpg10-extra_10.jpg
11-fokker11.jpg12-fokker10.jpg

7 : Le Douglas DC3, même place, même figurants, même... heure ?
8 à 10 : Notre voltigeur à tous, l'Extra 330 SC, arrivant tout droit de l'EVAA (Equipe de Voltige de l'Armée de l'Air, comme en témoigne la queue). On remarquera les joulies nai-nailes.
11 à 12 : Le Fokker DR1, mais cette année délaissé par ses deux autres petits camarades. D'ailleurs, par rapport à la deuxième photo, je précise qu'il y en a pas mal qui montrent les canons de ces avions qui étaient aussi des engins de guerre (et dans certains cas, ils sont bien équipés !).

13-globe_10.jpg14-janker12.jpg
15-janker11.jpg16-lo_10010.jpg
17-lo_10011.jpg18-lo_10012.jpg
19-lo_10013.jpg20-nieupo11.jpg
21-nieupo10.jpg

13 :Et notre illustre inconnu de l'année dernière, qui nous a enfin dévoilé son petit nom : le Globe GC-1B Swift ! Rappel sur la première rencontre ici Arrowsur mon blog 272852.gif, la première photo, tous simplement !
14 à 15 : Le Junker Ju-52, toujours fidèl au poste.
16 à 19 : Les planeurs Lo 100, qui nous ont encore fait une belles démonstration de voltige.
20 à 21 : Le Nieuport 17, bien armé également

22-north_11.jpg23-north_10.jpg
24-north_12.jpg25-p-51d_10.jpg
26-p-51d_11.jpg27-p-51d_12.jpg

22 à 24 : Le North American T-28, ici surnommé "Fennec"
25 à 27 : Et un P-51 Mustang en 3 parties !

28-piper_10.jpg29-royal_10.jpg
30-royal_11.jpg31-royal_12.jpg

28 : Le Piper J-3 Cub, avion d'observation très sympathique (pour la version "blog", j'en profite pour passer le bonjour à mon oncle 967173.gif ).
29 à 31 : Ici, le... *prend une grande inspiration*... Royal Aircraft Factory SE 5, plus sobrement appelé RAF SE 5... Bref.

32-skyrai11.jpg33-skyrai10.jpg
34-skyrai12.jpg35-t6_tex10.jpg
36-t6_tex11.jpg37-t6_tex12.jpg

32 à 34 : Il est de retour et il n'est pas content ; le plus gros mono-moteur à piston au monde : le Skyraider AD-4N !
35 à 37 : De retour sur nos jolis petits T6 grimés en Zero, avec même des écriture Japonaise sur les compensateurs^^.

38-tbm_av10.jpg39-yakovl11.jpg
40-yakovl12.jpg41-yakovl13.jpg
42-yakovl10.jpg

38 : On se souviendra du TBM Avenger.
39 : Et on arrive dans la zone "URSS", avec le Yakovlev Yak-3...
40 : Un autre Yak-3
41-42 : Et le Yak-11.

2) Nouvelles rencontres

Et maintenant, les présentations : voici les petits nouveaux... ou du moins, je le crois tongue
Petit jeu : Parmi tous ces "nouveaux", il y en a en réalité deux qu'on a déjà vu l'année dernière, tout du moins en vol... Un Carambar pour qui peut me les citer ! *Comment se sortir d'une situation gênante quand on se rend compte que on s'est un peu gouré sur le tri Embarassed*

43-beechc10.jpg44-boeing12.jpg
45-boeing14.jpg46-boeing13.jpg
47-boeing11.jpg

43 : Le Beechcraft D18S, ou Twin Beech, avion de transport.
44 à 45 : Un Boeing Stearman PT-13 Kaydet, à vendre visiblement^^. D'ailleurs, si quelqu'un a eu la bonne idée d'acheter l'avion, il serait gentil de me prévenir afin que je retire l'annonce. Pour ceux qui sont intéressés, je peux fournir le numéro complet (je précise que le proprio n'est au courant de rien quant à ce que je suis en train de faire tongue).
46 à 47 : Ici, un Boieng Stearman PT-17. Ici, petite initiative personnelle (tout le texte en est une, remarque... bon, laissez tomber), certains avions comportant un écritaux de présentation des "Casques de Cuir", j'ai décidé que, pour ceux-ci, je recopierai leur texte (j'ai précisé d'où il vient, hein ! Pas de plagiat sur mes textes !).
Donc :
Les Casques de Cuir - Boeing PT-17 Stearman
"Biplan des années 30, il était l'avion le plus représentatif des écoles de pilotage de l'US Army Force. Plus de 1000 exemplaires furent construits pour l'armée américaine.
Ce Stearman est un modèle particulier équipé d'un moteur de 450ch au lieu de 220ch d'origine et d'un profil d'aile creux fabriqué pour l'épandage agricole. Utilisé et transformé par Salis Aviation pour le cinéma, il est l'avion aux multiples visages. Ses couleurs actuelles sont celles que l'ont peut apercevoir dans le film "Un long dimanche de fiançailles" de Jean-Pierre Jeunet."

48-backer10.jpg49-backer11.jpg
50-backer12.jpg51-backer13.jpg
52-backer15.jpg53-backer14.jpg

48 à 50 : Ici, on peut observer le Bücker Bü 131 Jungmann, qui semble être un spécialiste des records, à en juger toutes les inscriptions sur ses "flancs".
51 à 53 : Et là, il s'agit du Bücker Bü 133 Jungmeister... comme quoi les noms se ressemblent beaucoup ^^.

54-backer17.jpg55-backer16.jpg
56-canadi10.jpg57-canadi11.jpg
58-cap_2010.jpg59-cutris10.jpg

54 à 55 : Le Bücker CASA Bu-1131 E Jungmann, avec des inscriptions... grecques ?
56 à 57 : Un "petit" (façon de parler) hydravion : le Canadian Vickers PBV-1A Canso A , ou PBY Catalina.
58 : Un Cap 20.
59 : Et un plus connu, le Curtiss P-40B Warhawk.

60-cutris11.jpg61-de_hav10.jpg
62-focke-11.jpg63-focke-10.jpg
64-fokker13.jpg65-fokker12.jpg

60 : Alors celui-ci, le Curtiss P-40N, celui-là même, le 284, est un survivant. C'est le seul avion rescapé à l'assaut sur Pearl Harbour, pour la bonne raison qu'un jeune pilote l'avait abîmé lors d'un atterrissage à l’entrainement, le vendredi précédent la catastrophe du dimanche 7 décembre 1941. Il a été placé dans un hangar à l'écart des autres, pour qu'on le répare le lundi, après le week-end, et c'est ainsi qu'il a évité les bombes... Étonnant, non ?
61 : Ici, le De Havilland Canada DHC-1 Chipmunk.
62 à 63 : Un beau Focke-Wulf 44 Stieglitz.
64 à 65 : Le Fokker DVIIf, autre chose que le petit DR1 ^^... et rudement bien équipé !...

66-fokker14.jpg67-fokker15.jpg
68-lendep10.jpg69-leopol11.jpg
70-leopol10.jpg71-leopol12.jpg

66 à 67 : ...Ah bah oui, quand je dis bien équipé, c'est qu'il l'est. Donc une petite vue du cockpit, sympathiquement prise par le "responsable" de l'avion.
68 : Un autre hydravion, le Lendepergt LP-01 Sibylle
69 à 71 : Le Leopoldoff, comme s'est écrit sur le capot^^.

72-morane11.jpg73-morane10.jpg
74-morane13.jpg75-morane12.jpg
76-
morane14.jpg

72 à 73 : Nous sommes lancés pour une bonne série d'avion Morane-Saulnier (aujourd'hui Socata), cette organisation fêtant cette année ses 100 ans, d'où une forte présence de ses avions de tous les âges. Ici donc, le Morane AI type XXIX.
74 à 76 : Le Morane-Saulnier (aussi dit "MS") H, qui semble être l'un des premiers de la série.

77-morane15.jpg78-morane17.jpg
79-morane16.jpg80-morane18.jpg
81-morane19.jpg82-morane20.jpg

77 à 79 : Le MS 138.
Et en compagnie d'un petit texte :
Les Casques de Cuir - Morane-Saulnier 138
"Avion biplace de formation des pliotes français de 1927 à 1935, dérivé du Morane-Saulnier 35 qui fut en service pendant la Grande Guerre. Il est équipé d'un moteur rotatif Rhône 80ch.
Ce MS 138 est classé Monument Historique du Patrimoine de France car étant l'unique exemplaire restant au monde. Il a été récupéré à Brioude en 1967 et fut par la suite restauré ici."
80 à 81 : Un flamboyant MS 230... et, une fois n'est pas coutume...
Casques de Cuir - Morane-Saulnier 230
Avion biplace d'entraînement et de perfectionnement à la chasse et à la voltige aérienne de 1929. Construit à 1100 exemplaires, il en resta aujourd'hui moins de 4 en état de vol dans le monde. Il fut l'avion utilisé par la Patrouille Acrobatique d'Etampes, ancêtre de la Patrouille de France, dans les années 30. Il fut dérivé en MS 234 spécial pour Michel Detroyat dans le cadre de la compétition de voltige : participation aux Jeux Olympiques et diverses courses internationales.
Ce Morane-Saulnier 230 fut récupéré au début des années 1980. Il a été piloté par Michel Detroyat (pilote d'essai Morane-Saulnier et fameux voltigeur) dans les années 1950. Il est équipé d'un moteur Salmson, 9 cylindres en étoile, développant 260ch.
82 : Le MS AI... et, surprise !...
Casques de Cuir - Morane-Saulnier AI
Avion monoplace de chasse français de 1917 qui fit un bref passage sur le front mais eu une belle carrière d'après guerre notamment grâce à sa grande manœuvrabilité et à ses performances en acrobatie aérienne comme Alfred Fronval et son record du monde de 1111 boucles en 1928. En 1927, Jean-Baptiste Salis vola au sein de la Patrouille Tricolore (première patrouille acrobatique au monde) aux côtés d'Alfred Fronval et du Lieutenant Robin!; Les 3 Morane AI étaient reliés entre eux par un ruban tricolore.
Ce Morane AI est un type 30 dont la particularité est l'ajout de câbles supplémentaires servant de renfort à la voilure.
Il abore les couleurs de Charles Nungesser, as de la première guerre, utilisées lors de sa tournée de meetings aériens aux Etats-Unis d'après guerre. Cet avion authentique fut restauré en 1977 par les ateliers Salies Aviation pour les besoins d'une série télévisée : Le Temps des As.
Vitesse de croisière : 200km/h - Moteur rotatif : Clergé 130ch (pendant la guerre : Gnome 160ch).

83-morane21.jpg84-messer10.jpg
85-naval_10.jpg86-naval_11.jpg
87-north_13.jpg88-north_14.jpg

83 : Le MS-505 Criquet, et... non, pas de petit écrit, cette fois-ci tongue
84 : Un Messerschmitt 109... en tout cas, je crois...
85 à 86 : Ici, un Naval Aircraft Factory N3N-3... et ce n'est pas le dernier à avoir un nom à rallonge, car voici...
87 à 88 : ...le North American Rockwell OV-10B Bronco ^^. Une forme très caractéristique, mais j'aime bien... bon, d'accord, la couleur, d'habitude je la trouve bof, mais là elle va bien avec l'engin.

89-pilatu10.jpg90-piper_11.jpg
91-pitts_10.jpg92-pitts_11.jpg

89 : Pilatus P2-06... et pis valà, rien à dire Suspect .
90 : De nouveau un Piper, mais cette fois-ci un Piper SA-18 Cub.
91 : Le Pitts S-2B Special , avion de voltige...
92 : Un Pitts Special 1S, nouveau celui-ci.

93-polika10.jpg94-polika11.jpg
95-polika12.jpg96-polika13.jpg
97-ryan_p11.jpg98-ryan_p10.jpg

93 à 96 : un qui m'a attrapé l'oeil, surtout par ses petits détails... le Polikarpov Po2.
97 à 98 : Le Ryan PT-22 Recruit, qui a un abord plutôt sympathique, je trouve...
info Attention, blague vaseuse en approche !!... 

 

Spoiler:
Enfin un Ryan qui ne passe pas dans la cuisine !
Excusez-moi... Vous étiez prévenus...


99-siai-m10.jpg100-siai-m11.jpg
101-skyote11.jpg102-skyote10.jpg
103-socata10.jpg104-soko_j10.jpg

99 à 100 : (Vous avez vu, on a passé la barre des 100 photos, et toujours pas un seul avion en l'air ! Conclusion : c'est loin d'être fini !)... SIAI-Marchetti SF-260, tel est son nom, à cet avion Italien avec une tête de loup sur la queue... Pourquoi ? Personne ne le sais... [Synthétiseur de voix avec effet grave et déprimée tourné en position OFF] (Super, un effet foireux pour la 100ème !). Bref, reprenons du poil de la bête (et pas du loup... -_-) et enchaînons !
101 à 102 : Le Skyote... Oui, un nom aussi court ça existe, ou alors j'ai pas assez poussé mes recherches... Ce qui peut être très probable.
103 : Le Socata TB20 Trinidad, sur lequel mon père aurait appris à piloter. Pour ceux qui ont remarqué, oui, c'est bien un Socata, donc un de ces "descendants" des Morane-Saulnier !
104 : Soko J-20 Kraguj... Et le dernier mot n'est pas un grincement de dents. sortir

105-spad_x10.jpg106-spad_x11.jpg
107-spad_x13.jpg108-spad_x12.jpg
109-tiger_10.jpg110-tipsy_10.jpg

105 à 108 : Un Spad XIII ci, avec un gros armement, mais aussi une petite indication qui m'autorise à prendre des cliché sur le côté (voir la numéro 108 ^^).
109 : Le Tiger Moth... joli biplan !
110 : Le Tipsy Trainer... Sans doute un avion de formation (mais on voit qu'il a fait anglais à l'école, l'auteur !!) ?

111-tipsy_11.jpg112-waco_u10.jpg
113-zlin_510.jpg114-dsc_0110.jpg

111 : Un autre Tipsy, voisin du premier, qui a juste une couleur un peu plus voyante dans le ciel et une verrière en plus ^^.
112 : Le Waco UPF-7... je sais pas pourquoi, mais ce nom m'évoque un perroquet... Waco... Bref ! [Après une rapide recherche, il s'avéra que Waco est une ville du Texas... ]
113 : Le Zlin 526, aussi appelé "le bruit que ça fait quand on glisse sur un savon sur du carrelage"... et débrouillez-vous pour le 526... En fait, je suis en train de me demander si je ne pourrais pas faire gober n'importe quoi à ceux qui ont la patience de me lire... Non, je ne suis pas comme ça, allez !
[Trois jour plus tard, le nombre de visite avait baissé à 0 visiteur par jours...]
114 : Eh oui, il en fallait un... un seul... sans immatriculation, avec juste marqué Breitling sur le côté... Et je suis désolé, mais quand je cherche ça, je tombe sur des montres que je ne pourrais jamais me payer, et non pas sur un avion dont je ne peux même pas rêver !! Donc, en toute simplicité, comme l'appareil photo ne se pose pas de question, lui, nous l’appellerons sobrement le "DSC_0177". Voilà voilà, si quelqu'un en connait le nom, je suis preneur, siouplé. ^^

Maintenant, voici venu le temps de donner une âme à ces assemblages d'ailes, fuselages et autres gouvernes ! Lançons les moteurs et entamons la 2nde partie !

II-Show must go up !

Alors, ici, c'est un peu particulier. Je vous représente les passages des avions dans l'ordre, avec les noms des différentes parties. Seulement voilà : des fois (une ou deux), voici qu'arrive un aéronef qui ne faisait partie de rien... Dur dur à caser ! Mais il y a aussi des parties qui n'ont pas de photos, notamment parce qu'on est allé faire dédicacer des BDs, mais aussi parce que... bah y'avait rien quoi. Donc je met quand même les noms, mais ça risque de faire vide, quoi Wink.

1) Marine Nationale


On a de la nouvelles technologie, on les conserve, ils sont beau, efficaces, les voici !

115-1_supe10.jpg116-2_supe10.jpg
117-3_supe10.jpg118-4_supe10.jpg
119-5_rafa10.jpg120-6_rafa10.jpg
121-7_rafa10.jpg122-8_rafa10.jpg

115 à 116 : Le Super Étendard et le Rafale Marine.
117 à 118 : Le Super Étendard...
119 à 122 : ... et le Rafale Marine ^^. On constatera les quelques post-combustion.

2) L'aube des As

Ah voui, les parties peuvent paraître courtes hihi.
Continuons donc !
Et une fois encore, nous avons eu le droit à quelques petits avions dignes de Rise Of Flight ou Wings Of War !
123-1_leop10.jpg124-2_fokk10.jpg
125-3_fokk10.jpg126-4_boei10.jpg
127-5_leop10.jpg128-6_roya10.jpg

123 : Ils arrivent ! Un petit groupement entre le Leopoldoff, le Nieuport 17 et le Fokker DR1 !
124 à 125 : Donc voilà, petit combat entre le Nieuport et le Fokker.
126 : L'entrée en scène du Boeing Stearman PT-17.
127 : Retour sur le Leopoldoff, en solitaire cette fois-ci.
128 : Et enfin, notre ami "le nom à rallonge", le Royal Aircraft Factory SE 5...

129-7_roya10.jpg130-8_fokk10.jpg
131-9_fokk10.jpg132-10_fok10.jpg
133-11_nie10.jpg134-12_fok10.jpg
135-13_fok10.jpg

129 : ... qu'on retrouve ici, aussi.
130 : Le Fokker DR1 qui fait son grand blessé^^...
131 : ...toujours poursuivit par un Nieuport 17 qui ne lâche pas le morceau...
132 : ...et qui contraint le Fokker à tout faire pour l'éviter.
133 : Ici, le Nieuport qui fait son beau...
134 : ... pendant que le Fokker effectue une manœuvre d'évitement...
135 : ... avant de finalement redescendre, abattu, sous le regard du Boeing Stearman PT-17.

3) Le Bal des Aigles

Après cette magnifique démonstration, passons maintenant, si vous le voulez bien (sinon, c'était déjà pas la peine de me lire hihi) à un petit peu de voltige, en compagnie du Focke Wulf 44 Stieglitz, des photos 136 à 140 , et du Bücker Bü 133, pour les images 141 à 142.

136-1_fock10.jpg137-2_fock10.jpg
138-3_fock10.jpg139-4_fock10.jpg
140-5_fock10.jpg141-6_back10.jpg
142- 7_back10.jpg

Go maintenant pour les Flying Cow-Boy (oui, bah c'est pas moi qui choisit les noms, hein !).

4) Flying Cow-Boy
(la vache, et c'est le cas de le dire, on ne se doutait pas du tout du titre !)

Encore des belles démonstrations, avec quelques petites acrobaties :

143-1_ryan10.jpg144-2_ryan10.jpg
145-3_ryan10.jpg146-4_ryan10.jpg
147-5_waco10.jpg148-6_waco10.jpg

143 à 146 : Retour sur le Ryan PT-22 Recruit, qui nous gratifie de quelques manoeuvres.
147 à 148 : Et revoici notre ville texane, le Waco UPF-7, qui joue aux acrobates... Il monte, il monte... et il redescend !

149-7_waco10.jpg150-8_waco10.jpg
151-9_waco10.jpg152-10_wac10.jpg

149 à 152 : Et c'est dans le silence et l'admiration que l'on assiste à la fin de son show.

5) Morane-Saulnier, 100 ans

Attention, attention, voici le gros moment du meeting, le point central, l'évènement à ne pas louper, les Morane-Saulnier (et une dose de photos qui fait déjà mal au doigt rien que de penser au nombre de fois qu'il a fallu appuyer sur le bouton de l’appareil photo, et une sorte de lassitude quand on se rappelle les heures de tri et de "redimessionnage" tongue) !

153-1_mora10.jpg154-2_mora10.jpg
155-3_mora10.jpg156-4_mora10.jpg
157-5_mora10.jpg158-6_mora10.jpg

153 : Commençons donc par le vétéran : le MS H !
154 : Suivit du MS 138...
155 à 156 : Avant qu'il ne soit rejoint par tous les autres : ici, les MS 230, 138 et deux MS 317, avec en plus le MS AI sur la 156.
157 : Le MS 138 continue cependant de s'affirmer.
158 : Et on retrouve toujours les MS 230, 138 les deux MS 317 (x2) et le MS AI.


159-7_mora10.jpg160-8_mora10.jpg
161-9_mora10.jpg162-10_mor10.jpg
163-11_mor10.jpg164-12_mor10.jpg

159 : On continue d'ailleurs à les voir ici (oui, non, merci, je ne vais pas remettre tous les noms à chaque fois !).
160 : Et voici maintenant "La cigogne" : le MS 502 Criquet (oui, encore une fois, je met "MS", mais c'est bien "Morane-Saulnier", parce que ça fait long à chaque foie tongue).
161 : Une formation pour le moins... technique ! Avec le MS 230 (le rouge), 138 (le vert) et 315 (le dernier ^^).
162 : Le virage du MS 138.
163 à 164 : Une démo du MS 230.

165-13_mor10.jpg166-14_mor10.jpg
167-15_mor10.jpg168-16_mor10.jpg
169-17_soc10.jpg170-18_soc10.jpg

165 : Toujours lui, d'ailleurs.
166 à 168 : Un peu plus récent, mais pas tout jeune non plus : le MS 733 Alcyon.
169 à 170 : Toujours plus proche de nous, et même très proche, vu que, si je me souvient bien, il s'agit du dernier avion de "plaisance" sorti par Socata (le "nouveau" Morane-Saulnier, si on veut) : le Socata MS 893 Rallye...


171-19_soc10.jpg172-20_soc10.jpg
173-21_soc10.jpg174-22_soc10.jpg
175-23_mor10.jpg176-24_mor10.jpg

171 à 174 : ...qui est resté quelques temps en l'air (et vas-y que je te fais un passage sur le dos, etc.).
175 à 176 : Et enfin, dans le style plus "jet", le MS 760 Paris.

Voilà qui est fait ! Le suite ! ^^

6) Bataille de Franc Croix de Loraine

Pas énormément de photo ici, mais un petit problème néanmoins. Vous allez voir.

177-1_mora11.jpg178-2_mora11.jpg
179-3_mora11.jpg180-4_mess10.jpg

177 à 178 : Tout va bien pour l'instant... Le Morane 406H fait tranquillement sa démonstration...
179 : ... jusqu'à là ! Cet avion qui le rejoint, là, il s'agit bien du Messershmitt 109 croisé tout à l'heure au sol !
180 : Si, si, c'est bien lui, d'autant que Bernard Chabbert, présent comme à son habitude à tous les meetings en tant que commentateur, nous le confirme. Alors pourquoi, pourquoi (?), sur le programme, c'est écrit noir sur blanc "Pilatus P-2" ?... Mon Dieu, c'est insoutenable, passons plutôt à la partie suivante.

7) Du côté du Rhin

Bon, voilà, j'ai fini mon petit délirium tremens (il faudra qu'on m'explique d'où il sort, moi qui ne boit jamais... boisson 9 ), on va pouvoir reprendre sérieusement (oui, jusque-là, ça l'était... presque hihi).

181-1_stor10.jpg182-2_stor10.jpg
183-3_junk10.jpg184-4_junk10.jpg
185-5_junk10.jpg186-6_junk10.jpg

181 à 182 : Tout d'abord, le Storch Fi-156... (ou alors un Morane-Saulnier MS-505 Criquet, parce qu'il lui ressemble bien... mais bon, c'est marqué "Stroch" sur le programme, alors... pense ? ). Il est ensuite rejoint par...
182 à 186 : Deux beau Junker Ju-52. Avis à ceux qui aiment la bonne tôle ondulée (non, le matériau, pas une "tôle = gamelle") !

8) Pearl Harbour 1941

Eh oui, il en reparle chaque année, mais c'est quand même quelque chose qui ne s'oublie pas facilement... Et qui permet un peu de jouer avec le feu et autres petits effets spéciaux !

187-1_naf_10.jpg188-2_naf_10.jpg
189-3_t6_t10.jpg190-4_t6_t10.jpg
191-5_t6_t10.jpg192-6_t6_t10.jpg

187 à 188 : Un NAF N3N, un de ses avions qui s'est battu lors de cet assaut dévastateur..
189 à 191 : ... et qui s'est fait attaquer par eux. Les Zero japonais, ici, encore une fois, représentés par des T6 Texan. On les voit d'ailleurs passer dans la fumée de leur méfait au sol sur la photo 191.
192 : Et toujours celui-ci : le T6 aux couleurs du Japon.

193-7_t6_t10.jpg194-8_t6_t10.jpg
195-9_t6_t10.jpg196-10_t6_10.jpg
197-11_cur10.jpg198-12_cur10.jpg
199-13_cur10.jpg

193 à 196 : Et une féroce bataille s'engagea ! Un T6, criblé de balles (ou plutôt sensé l'être), fume dangereusement, passant devant un autre de ses "collègues", tandis que le "Japonais" continue son petit passage.
197 à 199: Mais voilà qu'arrive le Curtiss P-40N, celui-là même qui a survécu à Pearl Harbour (voir la section sur les avions au sol) !

Arrivent maintenant "les tigres volants" !

9) Les Tigres Volants

Wééééé.... ! *voix en decrenscendo*

Oui, bah non en fait, voici la première partie "vide", puisqu'il devait y avoir les deux Curtiss P40 (le N et le B), le premier ayant déjà fait son apparition juste avant, et l'autre... bah je ne crois pas l'avoir vu désolé . Qu'à cela ne tienne, la suite arrive !

10) PBY Catalina

C'est parti ! Et dans cette section, nous verrons donc...

200-1_pby_10.jpg201-2_pby_10.jpg
202-3_pby_10.jpg203-4_pby_10.jpg
204-5_pby_10.jpg

200 à 204 : Eh ben, le PBY Catalina (une logique qui me surprendra toujours ! scratch ) ! Donc avec les flotteurs, sans, et avec le train ! Un hydravion plein de possibilités !

11) Saburo Sakai

Alors, avant qu'on ne me demande, j'ai mené ma petite recherce : M. Sakai était un pilote d'exception japonais, ayant obtenu entre 87 à 120 victoires ! Je crois aussi qu'un de ses amis est à l'origine d'une expression bien connue de chez nous... Voici la petite histoire (non, à mon avis, vous ferriez mieux de ne pas la lire... En plus, on ne la voit pas venir, c'est fou !) :

 

Spoiler:
"Saburo était peut-être doué aux commandes d'un avion, mais il s'avérait qu'il était relativement maladroit. Un jour de grand vent, en hiver, alors qu'il aidait l'ami sus-nommé à transporter un lourd fardeau, il dérapa sur une plaque de glace et laissa tomber son chargement. Son ami se retournait alors, et, se frictionnant les bras transis par le froid, l'enguirlanda copieusement en criant "Put***, Sakai !*..."
Ok...
dejadehors.gif53478710.gif


Bref, Saburo Sakai, donc !

205-1_grum10.jpg206-2_grum10.jpg
207-3_grum10.jpg

205 à 207 : Ici donc, nous avons le Grumman Avenger, avec sa torpille, aussi... Un de ses ennemis, donc, mais aucune trace du AT6M Zero de M. Sakai... Bon.

12) Les faucons de Staline 1941

Ici, nous retrouverons donc ces beaux avions (communistes...) qui furent la fierté de la Russie (et de l'URSS ?) en ces années de guerre...

208-1_poli10.jpg209-2_poli10.jpg
210-3_yako11.jpg
211-4_yako11.jpg
212-5_yako10.jpg213-6_yako10.jpg
214-7_yako10.jpg

208 à 209 : Le Polikarpov Po2... Personnellement, j'aime bien, si on oublie le nom qui fait mal aux mâchoires quand on le prononce 272852.gif.
210 : Ici, alors pour les noms... le Yakovlev Yak-3, trois Yakovlev Yak-11 et un Yakovlev Yak-3U... Enfin, sur tous ces avions, j'ai du mal à faire la différence, il est donc possible que quelques erreurs se soient glissées se glisseront dans mes commentaires de photos...
211 : Ici, les même (Yakovlev Yak-3 Yakovlev Yak-11 (x3)), à l'exception du Yak-3U, dans une formation "décomposée"^^.
212 : Toujours les mêmes, mais avec un Yak-11 de moins.
213 : Un des Yak-3
214 : Et enfin, un Yak-11.

Continuons, passez donc devant !

13) La Cadillac du ciel

Donc, dans cette salle composée d'arabesque digne du moyen-orient, on peut apercevoir... Heu, non, en fait.
Voilà, c'est par là.
Ici, donc, la fierté des Américain, semblerait-il, puisqu'il s'agit du fameux P-51 D Mustang , sur toutes les photos. Le lecteur intelligent en déduira donc qu'il s'agit de la numéro 215 à 219 Wink.

215-1_p-5110.jpg216-2_p-5110.jpg
217-3_p-5110.jpg218-4_p-5110.jpg
219-5_p-5110.jpg

Vole, petit cheval !... Non, ça c'était nul, en fait...
Non, mais il faut les comprendre, les auteurs ! Des fois, on a pas d'idées ! 28772.gif
Bon, passons à la suite, ça coupera court au massacre...

14) C-47 Dakota

Alors ici, l'avion présenté... Non, justement, ce n'est pas un C-47 !

220-1_doug10.jpg221-2_doug10.jpg
222-3_doug10.jpg223-4_doug10.jpg
224-5_doug10.jpg225-6_doug10.jpg
226-7_beec10.jpg227-8_doug10.jpg

220 à 227 : Là, on fait plutôt dans le transport. La guerre est finie, vient le temps des échanges ! On a donc pour le gros argenté un Douglas DC-3, et pour le plus petit, en vert, le Beechcraft D18S (déjà vu au sol, mais comme beaucoup d'autres déjà auparavant), aussi dit "Twin Beech". Un parallélisme très réussi, avec le plus petit qui ne lâche pas le plus grand... Ça me rappelle mon petit frère, tiens !

15) Aérodyne

Alors ici, on quitte le moteur pour de la voltige de haut vol... en planeur ! Car oui, tous ceux qui pensent qu'un planeur, c'est jamais qu'un machin qui se traîne à 60 km/h et infichu de faire ne serais-ce qu'un tonneau, eh bien je vous dis : "vousêtes mal renseignés, les gars". Cherchez un peu et vous verrez ! Déjà, à titre d'information, le record de vitesse en planeur est une moyenne de 307 km/h sur un trajet de... bon, je ne me souviens plus, mais c'était dans les Andes. Donc là, ça s'est fait !smiley-talk024.gif
Sur tous le long, il s'agit de ces fameux Lo100 que vous avez vu au sol, au début, et à l’atterrissage l'année dernière. Wink

228-1_lo_110.jpg229-2_lo_110.jpg
230-3_lo_110.jpg231-4_lo_110.jpg
232-5_lo_110.jpg233-6_lo_110.jpg
234-7_lo_110.jpg235-8_lo_110.jpg
236-9_lo_110.jpg237-10_lo_10.jpg
238-11_lo_10.jpg239-12_lo_10.jpg

228 à 239 : Bon, par contre, je l'avoue, comme ils n'ont pas de moteur, ils commencent parfois un peu haut, donc sur certaines images, ils peuvent faire un peu petits... Embarassed. L'avant-dernière, avec les Lo 100 à l'atterrissage, est particulièrement sympathique, je trouve... Non ?

16) EVAA

Et on continue sur la voltige, avec de nouveau l'Extra 330 SC de l'EVAA... EVAA qui veut dire... tous en chœur... *Tout seul* : Equipe de Voltige de l'Armée de l'Air... Bon, laissez tomber.

240-1_extr10.jpg241-2_extr10.jpg
242-3_extr10.jpg243-4_extr10.jpg
244-5_extr10.jpg245-6_extr10.jpg
246-7_extr10.jpg247-8_extr10.jpg
248-9_extr10.jpg

Par contre, j'ai une très bonne nouvelle... Cette fois-ci, les vidéos sont là !!

Extra 330 SC Ferté-Alais 2011-1 (Vidéo Amateur) par 5-Rom1-5

Extra 330 SC Ferté-Alais 2011-2 (Vidéo Amateur) par 5-Rom1-5

Extra 330 SC Ferté-Alais 2011-3 (Vidéo Amateur) par 5-Rom1-5
(Bon, faut ma pas me demander trop non plus, les vidéos ne sont pas d'une qualité exceptionnelles, mais au moins, elles sont là !)
Les commentaires, cette fois-ci, sont fait par un autre voltigeur qui décrit donc ce que fait son "collègue".
J'ai malheureusement raté le "salut" qu'il nous a fait : face un publique, un petit mouvement du nez, et il repartait. Je vous laisse imagine Wink.

17) Le temps des hélices

Avis aux nostalgiques, voici le Blériot XI qui, après maints efforts, a décidé de décoller pour nous montrer ce que c'est qu'un ancien qui se dégourdit les bielles !

249-1_blar10.jpg250-2_blar10.jpg
251-3_blar10.jpg

249 à 251 : C'est beau quand ça vole malgré le temps...

18) Memorial Day

Une chose qui m'a surpris, c'est que, cette année, sur tous les articles ou autre que j'ai vu du meeting, cet avion était toujours présent. C'est vrai qu'il est beau, quand même... Et le voici !...

252-1_fokk10.jpg253-2_fokk11.jpg

252 à 253 : Le Fokker DVIIf ! Oui, c'est bien celui-ci dont vous avez vu le cockpit précédemment. Et moi, je n'en ait que deux bonnes photos tongue

19) Royal Navy

Et toujours dans la voltige, ça ne s'arrête plus ! Le Hawker Sea Fury FB.1, celui-ci ayant combattu avec la Royal Navy, du côté de l'Australie, comme en témoigne le kangourou sur son fuselage (et là, je vous jure que c'est vrai).

254-1_hawk10.jpg255-2_hawk10.jpg
256-3_hawk10.jpg257-4_hawk10.jpg
258-5_piti10.jpg259-6_hawk10.jpg
260-8_hawk10.jpg
Hawker Sea Fury FB.1 Ferté-Alais (Vidéo Amateur) par 5-Rom1-5

254 à 260 : Il semblerait que mon frère, qui a pris les photos des avions en vol, ait particulièrement apprécié les volutes que créaient les fumigènes de l'avion^^. Et lors de la vidéo, on peut entendre justement Chabbert qui explique le kangourou de la cocarde.

19,5) Hors-série

Voilà ! On y arrive ! Le premier qui étais "hors-programme" à faire son appartition.
Avion de course Français tout récent qui devrait bientôt participer à plusieurs compétition, je vous le montre ici :

261-1_neme10.jpg262-2_neme10.jpg
263-3_neme10.jpg

261 à 263 : Le Nemesis NXT Diesel, aussi appelé "Big Frog". On espère que cette grosse grenouille nous fera faire plusieurs bonds dans les classements Français en compétition aéronautique !

20) Aviation Passion

Et voici maintenant le... uh ? Ah bah non, en fait... Il aurait dû y avoir un Stinson Reliant et un Howard DGA, mais non, pas pour cette fois...
Alors, à la place, je vous mets une photo de petit faucon (oui, bah pas d'idée, pas d'idée, hein !):

faucon10.jpg

 

Spoiler:
Alors, avant qu'on ne m'accable de truc du style "ouais, et les droits d'auteurs", je précise que j'ai trouvé cette image sur le "Bloc-note de thbz", qui semble être très varié, mais que je ne connais pas du tout (ce n'est donc pas de la pub tongue), vu que c'est une image trouvée par recherche sur Google, et que je l'ai trouvé mignon Wink.


Bon bref...

21) Vietnam 1961, 50 ans

Les guerres ont toujours marqué, mais c'est dans cette période qu'on a assisté aux apparitions d'avions puissants et surprenants. Nécessité de guerre... Je ne veux pas avoir l'air de prendre un parti pacifiste, mais bon, c'est malheureusement pour se mettre sur la g***** qu'on fait les plus grands innovations, mais ça n'avance pas aussi vite en tant de paix...

Bref, on peut tout de même admirer ce qui a été fait, c'est des avions qui restent magnifiques quand même Wink

264-1_nort10.jpg265-2_nort10.jpg
266-3_nort10.jpg267-4_t-2810.jpg
268-5_skyr10.jpg269-6_skyr10.jpg
270-7_skyr10.jpg

264 à 266 : On reconnaît cet avion au design si particulier, le North American Rockwell OV-10B Bronco ! *Plus dynamique, que diable !*
267 : Et un petit passage du T-28 Trojan qu'on appréciera quand même ! Oui, c'est magnifique ! *Voilà que ça monte !*
268 à 270 : Et le plus gros monomoteur du monde : Le SkyRaider AD4-N ! Il est exceptionnel, il beau, il est puissant !! Ouaiis smiley-excited001.gif! *Oui, bon, pas trop non plus...^^*

Bru-hum... Bon, passons :)

22) Firecat

Bon, bah ici encore, y'a rien...
Non, mais si j'ai aucune moyen de remonter le niveau, ça va vite devenir un gouffre d’absurdité, mes articles !

23) Rafale - Armée de l'Air

Alors... comme le titre l'indique, on retrouve un rafale, comme au début du show... Il lui ressemble fichtrement... pense Mais non ! ce n'est pas le même ! Car celui-ci est de l'Armée de l'Air ! Alors que l'autre était un Rafale Marine (oui, d'accord, il faut le savoir, quand même^^).

271-1_rafa10.jpg272-2_rafa10.jpg
273-3_rafa10.jpg274-4_rafa10.jpg

271 à 274 : Donc le Rafale, vili voilou... Toujours est-il que ça fait mal aux oreilles ^^.

23,5) Hors-série n°2

De nouveau, on a le droit à un passage d'un avion qui n'était pas sur le programme, mais dont on a pu se passer de commentaires vu la magnifiques présentation qu'il nous a offert !

275-1_zlin10.jpg276-2_zlin10.jpg
277-3_zlin10.jpg

275 à 277 : Il s'agit donc d'un Zlin 526. Très beau, malgré des couleurs un peu surprenantes, je trouve. On dirait un peu les couleurs du Luxembourg...

24) La patrouille de France

Et voici déjà la dernière partie, mais pas la plus courte pour autant !
A préciser que ces photos ont été prises dans des conditions particulières, vu qu'on était déjà dans la voiture, prêts à partir, pour éviter l'embouteillage qu'allait créer le flot de personne sortant du terrain... Bravo au photographe, donc... (qui a intérêt à en profiter, d'ailleurs, vu que c'est pas souvent que je lui dirait "bravo"^^).

Et voici donc nos voltigeurs nationaux...

278-1_alph10.jpg279-2_alph10.jpg
280-3_alph10.jpg281-4_alph10.jpg
282-5_alph10.jpg283-6_alph10.jpg
284-7_alph10.jpg285-8_alph10.jpg
286-9_alph10.jpg287-
 
12_alp10.jpg
288-10_alp10.jpg289-11_alp10.jpg
290-13_alp10.jpg291-14_alp10.jpg
292-15_alp10.jpg

278 à 292 : Eh voici les derniers. Les Alpha Jet aux couleurs bleu-blanc-rouge !

Et c'est donc après cela qu'on a repris la route, avec en tête des bruits de réacteur, des images de courbures d'ailes et un sacré manque de courage quand j'ai pensé à toutes les photos que j'avais à trier... Et finalement, c'est passé, hein ?

On peut peut-être se souvenir de quelques photos, mais, pour cette fois-ci, j’élirai ma "best one" :

293-best_s10.jpg

293 : Ze laste ouane off ze artikeul, ze beste ouane ! Avec des effets à couper le souffle (dur dur de retravailler des photos déjà pas extra... J'ai eu du mal, mais y'a des endroits qui font bof-bof, hein smiley-ashamed004.gif Dédicace aux passages au geeks de ma génération qui ont une N64 et qui ont connu le jeu ^^).

Maintenant, s'il s'est passé quelque chose le 11 juin 2011, bah j'ai un alibi (voilà, petite méthode pour placer la date tongue).

En tout cas, j'espère que ça vous a plu, et finalement, comme d'habitude, j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce sujet, poussé toujours par mes amis, famille, etc. qui attendent toujours d'en savoir plus... Pour ceux que ça intéresse !

Donc merci aux 13p4, encore et toujours, de bien vouloir héberger mes déboires d'écriture (ça leur fait plaisir, alors bon... ^^) et pour les encouragements qu'ils m'apportent sans vraiment s'en rendre compte, merci à mon père pour nous avoir encore amené au show, merci à tous ceux qui m'ont lu, merci pour le blog (même si pour les photos, c'est pas ce qu'il y a de mieux, vu qu'on ne peut même pas en placer 2 d'affilée...)et à la prochaine... Et le moins tard possible !salut

sortir

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 > >>